Les plumes 15.20

Atelier d’écriture proposé par : Emilie Bert

D’après une collecte de mots sur le thème « boite » : Pandore – Béquille – Nuit – Cadeau – Secret – Sucre – Carton – Ouvrir – Oppresser – Outil.

Tu sucres ?

Le paquet était posé à proximité sur ma table de nuit parce qu’il savait qu’à ce jour, mes béquilles ne me seraient plus d’aucun secours et que je resterai rivée à mon lit, le restant de ma vie.

Il avait choisi un joli carton bleu sur lequel il avait collé de petites étoiles irisées comme l’aurait fait un enfant. Son secret aurait pu être bien gardé, s’il n’avait pas renversé la boite à outils dont le vacarme m’avait extirpée de ma torpeur.

J’avais bien remarqué ce regard humide, donnant à ses yeux bleus délavés, comme un dernier éclat de vie. Quand il a précisé que c’était un cadeau juste pour Moi et qu’il m’appartenait de l’accepter ou non, et qu’il a ajouté qu’une fois la boite de pandore ouverte, je risquais de ne plus pouvoir faire machine arrière. Je compris parfaitement son message.

Avant de me quitter, il déposa sa grosse main rugueuse et fripée sur mes doigts fragiles et glacés, une manière de me donner du courage. Puis, silencieusement, il referma la porte de la chambre sur son passage.

Comme il l’avait annoncé, j’hésitais un peu avant d’ouvrir le couvercle. De mes doigts tremblants, je le poussais et il tomba mollement sur la moquette.

Tout au fond de la boite, se trouvait déposé sur un papier de soi froissé, un petit carré de sucre.

Fébrile, je m’en saisis et le porta à mes lèvres.

C’est à peine si je perçu l’amertume du cyanure habilement camouflée par la douceur du sucre, mais par contre, le souvenir de mon cœur soudainement oppressé me suivra jusque dans l’au-delà !

Les plumes 11.20

Atelier d’écriture proposé par : Emilie Bert

Voici la collecte (à laquelle je n’ai pas participé) sur le thème : JEUX

RÔLE(S) – VIOLON(S) – SUBTIL(E) – JETON(S) – CHANCE(S) – AHURI(E) – DÉPENSER – MANIGANCE(S) – GRATTER – SÉDUCTION(S) – SUSPENS – SOUDOYER – MISTIGRI (optionnel)

********************************************************************

Dans le milieu, on m’appelle « Miss Tigri », parce que la nuit tous les chats sont gris… Je suis la reine de la manigance, avec un subtil jeu de séduction, je joue mon rôle à la perfection. Regard enjôleur, sourire coquin, tétons pointés et croupe chaleureuse, je leur fais dépenser sans compter, leur soudoie jusqu’au numéro de carte bancaire de leur femme, de leur mère, de leur grand-mère !

On m’appelle « Miss Tigri », Déesse de la nuit. Sans sortir les violons, je leur fais grincer des dents quand la chance leur sourit, balançant leurs jetons sur le tapis vert. Suspens « passe, impair et manque  » !

Ils m’appellent « Miss Tigri » ces ahuris ! Je leur gratte les fonds de poches, leur suce la moelle avant de les achever. Ils s’en retournent chez eux, l’air penaud, la queue entre les jambes, honteux, réfléchissant au mensonge qui pourrait peut-être encore sauver leur couple…

Les plumes 4.20

Atelier d’écriture proposé par : Emilie Bert

D’après une collecte de mots sur le thème « Inconnu » :

Insomnie – Invisibilité – Peur – Invalide – Réflexion – Foule – Équation – Oublier – Curiosité – Boule – Train – Tunnel – Attendre.

Je vais bien, ne t’en fais pas…

Je n’ai jamais compris pourquoi, une nuit pas comme une autre, tu t’es décidé à prendre ce train. Un billet sans retour qui t’a poussé à traverser seul, sans réflexion aucune, ce fameux tunnel.

Moi, j’étais là sur le quai, à attendre avec cette boule au ventre, murmurant quelques mots inaudibles, ma manière d’essayer de résoudre cette équation sans solution, ma façon de lutter contre mes peurs.

La mort t’a juste enveloppé dans sa cape d’invisibilité, elle t’a emporté sans rien nous demander.

Quelques jours plus tard, nous étions foule à vouloir te rendre un dernier hommage. Nous étions là, comme invalides, incapables de réagir devant l’inéluctable.

Je m’étais promis de ne jamais oublier… Mais comment oublier…

Ces nuits d’insomnie, tu me rends parfois visite. Tu es là, tout près de moi, cette curiosité dans le regard, à te demander ce qu’il est advenu de moi…

Les plumes 3.20

Atelier d’écriture proposé par : Emilie Bert

D’après une collecte de mots sur le thème « faux-semblant » :

Supercherie – hypocrite – mielleux – camoufler – simulacre – radotage – transparence – taire – traquer

Mais comment avait-elle fait pour ne pas se rendre compte de la supercherie ? Depuis sa dernière mésaventure, elle se méfiait pourtant des hommes trop polis et trop mielleux. Cette fois-ci, elle s’était laissée séduire par un simulacre de sourire qui camouflait une personnalité des plus perverses.

Quand elle avait enfin vu dans la transparence de son jeu, il était déjà trop tard… C’était tout de même la seconde fois qu’elle se faisait avoir.

Cette fois-ci, non seulement il l’avait séduite, ridiculisée et rabaissée plus bas que terre, mais en plus, il avait totalement vidé son compte en banque.

L’emprise était telle, qu’il avait obtenu d’elle qu’elle ne porte pas plainte. Il l’avait menacée ensuite de la traquer où qu’elle se cache et de lui pourrir l’existence à vie. Elle avait donc choisi de se taire, même quand sa meilleure amie lui proposait de l’accompagner au commissariat. Les autres amies n’étaient qu’un amas d’hypocrites qui se gavaient de radotages à son sujet sur les réseaux sociaux. Elle était devenue la risée de toute la bande.

Pourtant, au fond d’elle, elle pensait qu’elles avaient bien raison de se moquer de sa naïveté devenue ainsi légendaire !