Je ne teul’fais pas dire !

Ou le petit Monde de Marla…

L’idée a été piquée Chez Mahie, chez qui vous pouvez trouver le canevas si ça vous dit !

Aujourd’hui je me sens : Plutôt bien , vue la semaine écoulée. Je revis !

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Ça fait 7 jours que je n’ai parlé à personne. La dernière personne rencontrée de visu, c’est ma sœur infirmière libérale qui m’a fait mon dernier PCR lundi.

J’ai été super contente d’avoir un ordinateur et un téléphone pour échanger avec le monde des vivants en passant par du virtuel.

Ça m’a franchement énervée de : d’avoir du me triturer le cerveau pour tout faire comme il faut par rapport au covid (confinement, test, arrêt de travail…)

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : J’attendais une nouvelle voiture pour le 24 décembre, qui évidemment, n’était pas là au pied du sapin le moment attendu. La semaine qui suivait, le vendeur était en congés, donc, pas la peine de rêver. Puis début d’année, j’étais confinée pour la raison que vous savez et aujourd’hui que le bolide est à la concession, c’est le vendeur qui est cas contact !

Je suis grognon : Finalement pas tant que ça !

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Toutes ces personnes qui sont covid+, qui restent dans le déni. J’ai pu faire une étude de société sur des personnes de mon entourage au moment des fêtes de fin d’année… C’est effrayant autant de mauvaise foi et de connerie !

C’est exquis de : voir les chiffres défiler à l’envers sur mon pèse personne… Faut dire qu’il y a encore de la marge jusqu’au poids idéal (si idéal il y a !), mais franchement ça me fait frétiller de joie dans ma salle de bain !

Ça me rend extatique : bof, non, j’ai pas la tête à ça !

En ce moment je lis : j’ai acheté le magasine Flow lemois dernier… Il me faisait envie et finalement, je suis déçue je crois. Je l’ai juste parcouru et rien n’a retenu mon intérêt.

Je dis « respect » à : ma sœur infirmière libérale qui bosse plus de 12 heures par jour, entre les clients habituels, les vaccins covid et les tests en plus ! Elle est au bord de l’épuisement et attend une hypothétique retraite pour récupérer.

Je ne résiste pas à : cette envie de crocheter.

J’ai tricoté plusieurs écharpes ces derniers mois et là…

La jaune fluo, c’est la spéciale balade en période de chasse ! Les 2 autres, ce sont des châles bien chauds, avec lesquels j’adore m’envelopper !

Je me lance dans le crochet…

Je vais essayer de faire mieux, et ça ne devait pas être compliqué !

… Mais à ce jour, ça ressemble pas du tout au modèle !

J’vais t’dire une bonne chose : Le bateau coule !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : Ben là aussi, j’ai pas roulé depuis plus d’une semaine !

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder »… Y a que moi que ça choque dans la bouche d’un président ?

Je me taperais bien : Une galette des rois ! Enfin, une seule part ! Mais j’ai personne avec qui la partager pour que ça reste raisonnable…

J’ai été raisonnable : Ho oui !

Cette semaine pour la première fois j’ai : parlé avec personne depuis 1 semaine !

C’est bien la dernière fois que je : Ne jamais dire jamais ! Je vous l’ai pourtant déjà dit non !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : Les programmes de TF1 qui me paraissent de plus en plus ciblés et/ou débiles ! Mais ce n’est pas une découverte, c’est juste parce que là, j’avais du temps à tuer…

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : rigoler avec des amis en dégustant galette et bulles !

ℂ𝕠𝕟𝕥𝕚𝕟𝕦𝕖𝕫 à 𝕡𝕣𝕖𝕟𝕕𝕣𝕖 𝕓𝕚𝕖𝕟 𝕤𝕠𝕚𝕟 𝕕𝕖 𝕧𝕠𝕦𝕤 𝕙𝕖𝕚𝕟 !

Le Petit Monde de Marla

Moi, Marla, 3 doses anti covid + un vaccin anti grippe, j’me suis fait faucher, comme tant d’autres, par ce vilain virus ! Je ne sais pas vous, mais moi, en plus des symptômes nez bouché en alternance avec nez qui coule, maux de tête, sensation d’avoir la tête sous l’eau en permanence, yeux qui brulent, fatigue et vertiges inopinés, j’ai du mal à suivre les consignes de la SS. Entre un arrêt de travail de 10 jours alors qu’on te dit qu’il doit être de 7, les histoires de test à 5 jours ou confinement à 7… Faut-il encore trouver où se faire tester et re-tester avec tout ça ! A croire qu’on voudrait ̶m̶’̶ nous achever tien !

Déjà que j’ai écouté mes symptômes s’installer tranquillou dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier (le PCR du 31 me certifiant que mon test était négatif, l’antigénique du 2 janvier me confirmant une positivité !), je me suis auto proclamée reine de la galette de l’̶É̶p̶i̶d̶é̶m̶i̶e̶ l’Épiphanie !

Bref, ça fait un bail que je n’ai vu personne et ça commence à me taper sur le ciboulot !

Vivement que ça s’arrête hein !

Comme vous pouvez le constater, même mes poilus en ont ras la casquette de tout ce patin-couffin des humains.

J’espère juste que cette première semaine n’est pas représentative des 51 qui suivent !

Et surtout… Continuez de prendre soin de vous !

฿Ø₦₦Ɇ ₳₦₦éɆ !

Projet [52-2021] Semaine 52 – Fêtes de fin d’année

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» où vous pouvez retrouver les liens des autres participants.

A l’heure où j’écris (jeudi 30 décembre), je suis cas contact et j’attends de faire un test PCR demain (hier, parce que c’était vendredi) pour connaitre le résultat ! J’ai fais un auto test qui est négatif et j’ai mes 3 doses en poche, mais on ne sait jamais ! A l’heure où vous lisez mon billet (samedi 1er janvier), je dois connaitre le résultat !

Alors les fêtes de fin d’année, ça sera (c’était) dans ma bulle avec mes poilus, loin de tous !

*Mise à jour au 1er janvier…

Pour une fois, j’apprécie d’être négative !!! ☺️

Je ne teul’fais pas dire !

L’idée a été piquée Chez Mahie, chez qui vous pouvez trouver le canevas si ça vous dit !

Aujourd’hui je me sens : heureuse après avoir pu faire une balade avec Newton dans la forêt sur le chemin de crête.

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Un couple de jeunes gens de « Radio Prévert » (RADIO PREVERT est une radio associative créée en 1984 par Lucien Matron, un ancien professeur de mathématiques du collège Jacques Prévert à Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire (71). ) qui voulait m’interviewer sur ce que j’avais à dire à propos de Noël. je me suis trouvée toute con et j’ai décliné la proposition… Je sais, je peu être zozote parfois…

J’ai été super contente de : Faire quelques achats de Noël ce matin. Je me suis aussi trouvé un pull couleur vieux rose et un jean. Ça faisait des lustres que je ne m’étais pas acheté de fringues !

Ça m’a franchement énervée : D’apprendre qu’un service de l’hôpital où je bosse doit fermer d’ici Noël. 25 lits en moins ! Sincèrement, je ne sais pas où on va, mais ça craint vraiment, parce qu’au portillon, ça bouscule et la liste d’attente était déjà blindée avant ça ! Mais on a 2 médecins en moins depuis l’histoire de l’obligation vaccinale et un autre qui vient de démissionner… Là, c’est pareil, y avait déjà des postes médicaux non pourvus bien avant, et je passe sur l’état des équipes infirmières… Ouep ! C’est la cata !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Un nouveau rv de présentation pour une patiente dans mon atelier sauf que la dame, je l’ai déjà vue en août pour faire de la mosaïque, puis début novembre pour remettre les pendules à l’heure et en fait elle n’est jamais venue ! Quelqu’un qui veut pas, ben y veut pas ! Le gentil docteur, va falloir qu’il l’accepte !

Je suis grognon : Non, ça va plutôt bien la tout de suite.

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Les chasseurs occupent le terrain 7 jours sur 7 ?

C’est exquis de : De voir que la nature reprend ses droits ! Le vent ayant déraciné un groupe d’arbres… et splatch le mirador de chasse !

Ça me rend extatique : De voir les chiffres qui diminuent sur ma balance, depuis que j’ai adopté une meilleure attitude alimentaire. Adieu sucre rapide et gras ! Bon ok, ça fait que 15 jours, mais c’est encouragent. Faut dire que mon dernier bilan sanguin est plutôt alarmiste. Aucune surprise pour moi, mais bon, je vais essayer de limiter les dégâts si c’est encore possible. Après tout, j’ai pu arrêter de fumer, je peux bien arrêter le suicide alimentaire non ?

En ce moment je lis : et je relis ma liste de Noël… Ça serait ballot d’oublier quelqu’un le jour J !

Je dis « respect » à : Moi même pour une fois ! Je peux bien m’encourager pour la pénible bataille que je mène contre mes addictions alimentaires !

Je ne résiste pas à : l’appel de Noël ! J’ai décoré la vitrine de l’atelier à l’hôpital, fabriqué une couronne de l’avent que j’ai accroché sur le pallier du nid, assemblé des branches de sapins à laquelle j’ai entortillé une guirlande led.

J’vais t’dire une bonne chose : J’ai 2 amours… Capsule et Newton

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

MAIS JE T’AIME – Grand Corps Malade & Camille Lellouche

Je suis in love de leur voix, j’en ai des frissons !

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Rome ne s’est pas faite en un jour »

Je me taperais bien : Un thé, un fruit ? C’est bien tout ce que je peux me permettre !

J’ai été raisonnable : Oh que oui !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Proposé des papillotes aux différents patients qui passent à mon atelier, sans en déballer une seule pour moi !

C’est bien la dernière fois que je Ben je sais pas. Rien n’est jamais gagné d’avance !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : Le journal de 13 h avec Marie-Sophie Lacarrau. Je ne supporte plus son sourire de pétasse en pleine extase quels que soient les sujets développés. Ça fait rire mes collègues de me voir autant dépitée devant cette présentatrice, au point où je les abandonne devant autant de mièvrerie !

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Me lover entre les bras d’un prince. Bon cette fois, je vais choisir une licorne ou un gros nounours ! C’est pratique de rêver ! 😉

Merci pour la lecture et si ça vous dit, ben go !

Et continuez à prendre bien soin de vous hein !

Un tag abécédaire… Ça vous dit ?

Si ça inspire certains d’entre vous… Si vous avez un peu de temps devant vous… Lancez-vous !

C’est parti !

A, comme Amour pardi ! C’est calme plat depuis bien longtemps, même si je ne désespère pas de trouver un jour l’âme sœur ! J’ai besoin d’amour pour me sentir équilibrée de l’intérieur.

B, comme Bigoudis. Je me souviens quand j’étais enfant, de ma mère qui se collait ça sur la tête, en général le samedi soir, sans doute le seul soir qu’elle s’octroyait pour prendre soin d’elle tranquillement. Elle enroulait savamment chaque mèche autour d’un rouleau qui me faisait penser à des hérissons, qu’elle poignardait d’une aiguille en plastique pour que tout reste en place durant la nuit. Moi, j’observais du coin de l’œil, pensant intérieurement que j’avais de la chance d’avoir de jolies boucles naturelles, ce qui m’éviterait ce genre de cérémonial.

C, comme Coquelicot. J’aime cette fleur pour sa fragilité. Tu ne peux pas la cueillir sous peine d’une mort accélérée… Du coup, je la photographie et elle devient immortelle !

D, comme Dimanche. Pendant des années lumières, j’ai détesté ce jour. Petite, c’était synonyme de se lever tôt pour aller à la messe de 8h (l’horaire matinal arrangeait ma mère, d’autant qu’elle durait moins longtemps que celle de 10 h), plus tard, c’était la prise de conscience que le week-end avait une fin, surtout quand en plus il fallait partir pour l’internat soit le dimanche soir, soit trop tôt le lundi matin… Aujourd’hui, il m’agace moins, quoique !

E, comme Edith. C’est le prénom de ma fille. Son père et moi avions gardé le souvenir d’une nana à forte personnalité qui portait ce prénom, on a pas hésité… Elle le porte bien !

F, comme Famille. Pour moi, Famille rime avec complexité, difficultés relationnelles, amour, colère, mort, rassemblement, explosion… N’empêche qu’hier encore, je suis allée déjeuner avec mes grandes sœurs et on a bien rigolé !

G, comme Garçon. Des garçons ? J’en ai 2. Ils m’ont donné du fil à retordre quand ils sont entrés dans l’adolescence… Il a fallu des années pour que les choses se posent et redeviennent sereine. Ça fait bien 8 ans qu’ils ne perturbent plus mon sommeil ! L’amour fait mal parfois…

H, comme Arthur H. Je vous fais écouter une de mes chansons préférées

I, comme Imbécile heureux. « L’optimiste est un imbécile heureux. Le pessimiste, un imbécile malheureux. Vous pouvez très bien vous les représenter sous les traits de Laurel et Hardy. »

Georges Bernanos

J, comme Jardin. J’habite à la campagne dans mon village perdu et je n’ai pas de jardin. C’est un regret, mais c’est ainsi, on ne peut pas tout avoir et cette maison a su faire vibrer mon cœur ! C’est elle qui m’a choisie ! Mais j’ai tout de même 2 jolies terrasses et une courette avec plein de fleurs !

K, comme la 1ère lettre de mon nom de famille ! Si si ! Je m’appelle Marlabis K !

L, comme Liberté. Aucune allusion avec tout ce qui tourne autour du covid… Mais plutôt une pensée pour le peuple Afghan et tous les individus qui vivent ces situations insupportables et inhumaines…

M, comme Manger. Juste parce que c’est l’heure de préparer mon repas. Ce midi, merlan en papillote et galette de légume du soleil ! Juste de l’écrire, ça me donne faim… J’y vais et je reviens !

N, comme une évidence Newton

O, comme Octobre, mon mois de naissance, je suis scorpion. J’ai lu que le scorpion pouvait être entier, passionné, parfois difficile à vivre… Mince alors !

P, comme Paris. Depuis que ma fille habite à 30 km au sud de Paris, je n’y mets plus les pieds. Alors qu’avant covid j’y allais deux voir 3 fois dans l’année. Aujourd’hui, si je rends visite à ma fille, c’est pour la voir elle et sa famille et je n’imagine pas aller à Paris pour une journée expo ou safari photos sans aller chez ma fille. Du coup, j’y vais plus ! Paris intra-muros, je m’y rends en train, chez ma fille, en auto. C’est compliqué dans ma tête tout ça !

Q, comme Q, lettre que j’essaie de caser quand je joue au scrabble… QI, COQ, FAQ, QAT, QUI, QUE, QUI…

R, comme Rikiki, Ratafia, Rafistoler, Ratiboiser juste parce que j’aime bien leur sonorité.

S, comme Serpent. Figurez vous qu’hier, durant notre balade, nous avons fait une étrange rencontre… Au départ, j’avais juste remarqué cette tête qui sortait de l’herbe coupée. Sur le coup, j’ai pensé à un lézard… Le temps de dégainer mon téléphone….

En fait, c’était une couleuvre. Vous ne lui voyez que les fesses !

T, comme Téléphone. Ca, c’est une sacrée invention quand même. Ma génération a vécu sans, puis a connu les téléphones gris à cadrant, puis les beiges à touches, au fil du temps, il est devenu sans fils, puis portable et de plus en plus petit et de plus en plus plat. Sans lui, j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose. Je téléphone un peu, j’envoie des sms nettement plus et j’utilise la visio ( ça c’est le top), l’internet à portée de mains, c’est génial et l’appareil photo intégré, une aubaine !!!

U, comme U. Il existe 1350 mots débutant par U me dit mon téléphone et je n’arrive pas à m’arrêter sur l’un d’eux… Ukulélé ? Je vous le fais en douceur…

V, comme Vacances. Je suis en train de grignoter ma 3ème semaine de congés d’été, celle qui sert à bricoler, se détendre et glander à la fois. Hier, j’ai rebouché 2 trous sur 4 avec un mortier à la chaux et des pierres. Il en reste 2, parce que je n’ai plus assez de pierres. Alors cet après midi, je vais aller en glaner dans les vignes. Il me reste une gouttière à poser et une planche à peindre et à fixer pour enjoliver un côté de mur…

W, comme The Walking dead. Cet été, j’ai visionné toute la série sur NF, c’est gore, mais je suis addict et j’attends avec impatience la 11ème et dernière saison sortie il y a quelques jours.

X, comme né sous X . Je trouve ça terrible, tant pour la maman qui met au monde que pour l’enfant qui ne sait pas qui il est. Ça laisse des traces à vie. C’est détestable.

Y, comme Yalta. C’était feu ma minette, récupérée à la SPA. Un amour de chat !

Z, comme Zazie. J’aime bien cette chanteuse, j’aime bien ses textes, j’aime bien le personnage qu’elle nous laisse à voir… Cette chanson m’a particulièrement accompagnée à un moment délicat de mon existence.

Les cloches sonnent 14h, il faut que j’y aille, j’ai des pierres à ramasser !

Et continuez à prendre soin de vous hein !

Le petit monde de Marla

…Ou la Bretagne quand ça vous gagne…

Pour ceux qui suivent un peu, vous devez savoir que je reviens tout juste d’une petite semaine en Bretagne. Lors de ma participation au Silent Sunday de dimanche, la photo postée n’était pas celle d’un doudou perdu, mais celle d’un MiniNewton.

En effet, Newton ne supportant pas les trajets en voiture, je ne me voyais pas lui imposer plus de 900 km pour m’accompagner. Alors j’ai eu l’idée d’amener avec moi, Mininewton, un petit chien en laine cardé offert par ma fille il y a déjà quelques mois.

Abracadabra !

Ainsi transformé, Newton pourrait donc me suivre sans soucis !

Ainsi, à peine installés dans notre gîte, accompagnée de MiniNewton, nous sommes partis nous dégourdir les pattes sur les rochers de la plage de Brignogan.

Saint Pol de Léon

Pour ceux et celles qui pensent que j’ai une araignée au plafond, ils n’ont pas tout à fait tort…

Mais mes araignées, elles savent tisser du rêve et en couleur s’viou plait !

Chapelle Sainte Barbe – Roscoff

A Roscoff, on a même failli assister à la messe du dimanche…

Mais nous sommes restés discrets et pchittt !

BrignoganPlage
Le Corps de garde de Meneham, protégé par des géants de pierre, au coeur du pays Pagan…

MiniNewton pense avoir vu une tortue sortant de l’eau, moi, un phoque… Et vous que voyez-vous donc sortir de l’eau ?

Ici, nous avons dû attendre l’heure fatidique pour traverser la passage qui mène à l’île Callot. Comme vous l’avez compris, cette île est accessible par le biais d’une chaussée uniquement 2 heure avant et 2 heures après marée basse. Il ne faut pas se laisser hypnotiser par le paysage fantastique sous peine de rester prisonnier !

MiniNewton était très impressionné et avait peur de rester coincé, mais il n’a pas hésité à parcourir l’île de long en large (2 km de long et 500 mètres de large) !

Bien sur, Mininewton a été tenté de courir d’après ces bécasseaux rapides, sans cesse en train de bouger au rythme des vagues qui arrivent sur la plage.

Baie de Goulven, au petit matin

Il m’est difficile de ne pas vous submerger de photos. En voici une dernière pour clore ce mini reportage .

Phare de l’Ile Vierge – Plouguerneau

Mais rassurez vous, nous sommes bien rentrés et chacun a retrouvé sa place au nid !

Le petit Monde de Marla

Je ne sais pas chez vous, mais ici, en Bourgogne du sud, c’est la cata côté météo… Newton n’apprécie que modérément la pluie et moi également. Mais bon, il faut bien sortir pour ses petites affaires… Et comme je suis en congés, on se fait tout de même quotidiennement 2 vraies balades entre 2 averses. On ne gagne pas à tous les coups et parfois on revient trippés !

Pendant qu’on sèche, j’en profite pour jouer avec de l’eau, d’une autre manière, mais sur le même sujet.

En attendant que le soleil revienne, je vous embrasse de loin !

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie

Si ça vous dit…

Aujourd’hui je me sens : Épuisée, je compte les jours avant le week-end et mieux ! Avant les vacances ! 🙂

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Je crois bien que c’est à ma collègue … « Ma p’tite Chérie ! Ma p’tite Chérie ! » qu’elle criait… Arrêtez tout de suite de fantasmer, elle appelait Olive, la énième minette récupérée, choyée, bichonnée à la cafétéria des patients !

J’ai été super contente de : recevoir cette photo ce matin ! Ça me fait toujours du bien de recevoir une photo de mon petit fils !

Ça m’a franchement énervée de : Pas tant que ça, juste agacée, d’avoir redonné un rv à une patiente qui n’arrête pas de me poser des lapins, puis qui vient piouner un nouveau rv… A chaque fois que j’écris noir sur blanc que j’arrête la prise en soins, elle rapplique à l’atelier, la larme à l’œil dans les 10 mn qui suivent ! Cet am, pas venue… Je crois que cette fois, je clos le dossier !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : C’est pas une conversation… J’ai juste téléchargé une application sur mon téléphone qui décompte les jours avant ma retraite… Bon ok, en années, ça fait encore 7

Je suis grognon : Çà ! C’est bien vrai !

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : L’on veuille encore repousser l’âge de la retraite ! Moi, je refuse catégoriquement !

C’est exquis de : préparer mes vacances sur le guide du Routard… J’y suis déjà, dans le Finistère Nord !

Ça me rend extatique : De me projeter sur le chemin des douaniers !

En ce moment je lis : le guide du Routard « Bretagne Nord » !

dav

Je dis « respect » à :  Non, je ne dis rien !

Je ne résiste pas à : Photographier des papillons… en ce moment, y en a plein de partout, de toutes les couleurs et de toutes les tailles !

J’vais t’dire une bonne chose : Il ne m’en faudrait pas beaucoup pour que j’envoie tout valdinguer !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : Rien à carrer, demain soir suis en vacances !

Je me taperais bien : Un cappuccino avec de la chantilly et du cacao par dessus !

J’ai été raisonnable : Au diable la raison !

Cette semaine pour la première fois j’ai : 1ere fois depuis longtemps, mangé toute seule dans mon atelier, parce que la DRH veut nous obliger à manger au selfdu personnel ( depuis la levée de certaines mesures sanitaires), et moi, ben je ne veux pas… Du coup, plus le droit de manger avec mes »coupines », du coup, j’ai investi dans un micro-onde pour pouvoir manger chaud, mais seule.

C’est bien la dernière fois que  : je me laisse séduire de la sorte !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : Rien ne m’intéresse vraiment de ce côté ces temps ci… Mais j’arrive au bout de la saison 10 des « The Walking Dead »sur NF 🙂

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Être arrivée sur mon lieu de villégiature !

Je vous embrasse, toujours d’aussi loin !

Et n’oubliez pas de continuer à prendre soin de vous hein !

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie

Si ça vous dit…

Newton à Baume les Messieurs, y a une semaine !

Aujourd’hui je me sens : Épuisée. J’ai mal derrière les yeux depuis qu’ils se sont ouverts ce matin…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : La dame de la poste où j’ai déposé en recommandé, le règlement en chèques vacances de mes prochaines vacances ! J’ai hâte !

J’ai été super contente de : d’avoir accepté une stagiaire en art thérapie le mois dernier. Une rencontre, un vrai bonheur qui booste professionnellement et pas que !

Ça m’a franchement énervé de : me faire agresser au téléphone alors que j’étais dans de bonnes dispositions… Quel con !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Le projet de faire une plage de sable fin devant la cafétéria de l’hôpital pour une semaine de festival de la musique. Ce sont les chats qui vont être contents !

Je suis grognon : J’avais évoqué mon envie de partager un repas, voir une nuit avec Lui. On a testé le repas, puis le week-end suivant, une grande balade mais pas la nuit. Ça va s’arrêter là, une histoire trop compliquée… Y a encore une future ex femme et un ado de 13 ans ! Elle est où la légèreté hein ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : J’arrive même pas à m’insurger…

C’est exquis de : Ce matin, j’ai acheté des glaces caramel / macadamia. Juste y penser me fait saliver !

Ça me rend extatique : De savoir que j’ai ces glaces au congélo !

En ce moment je lis : tous les sites existants sur le Finistère Nord… je m’y vois déjà !

Je dis « respect » à : Là aussi… Chais pô !

Je ne résiste pas à : Photographier tout ce qui bouge (ou pas)! Là, c’est mon 1er flambé de la saison !

J’vais t’dire une bonne chose : vivement les vacances !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Une série de bisous sur les yeux pour chasser mes maux 🙂

J’ai été raisonnable : Aucune envie d’être raisonnable…

Cette semaine pour la première fois (depuis des années) j’ai : eu le coeur gros…

C’est bien la dernière fois que je : me laisse séduire. J’ai pourtant envie d’y croire, mais la déception est rude.

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est :

https://www.histoiresordinaires.fr/Moss/

Un article sur une ami artiste avec qui on a bossé sur l’hôpital, avec un coeur gros comme ça ! quelle drôle d’histoire de vie !

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Auprès de celui qui enchanterait mes journées… Il est où ?

Je vous embrasse, toujours d’aussi loin !

Et continuez à prendre soin de vous !

Je ne teul’fais pas dire!

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie

Si ça vous dit…

Aujourd’hui je me sens : Les idées mélangées…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Personne. Même si je suis obligée de changer l’itinéraire de mes balades avec Newton pour cause d’hormones femelles dans l’air… Mais le pire, je crois que ça touche aussi les humains ! Bon, c’est le printemps quoi !

J’ai été super contente : d’avoir un 3ème devis pour changer un garde-corps sur ma terrasse, moitié moins cher que le second. Surtout que c’est pour exactement le même produit, qui vient de la même usine de production, mais juste posé par un autre artisan !

Ça m’a franchement énervée : D’avoir effacé volontairement un numéro de téléphone dans mes contacts (c’est récurent chez moi) et de le regretter amèrement (ça aussi c’est récurent…). Moralité, j’ai bien fait de l’effacer ! (parce que je me connais trop bien !)

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Une conversation « intime » avec mon gynécologue… je vais passer les détails… Mais faut quand même que j’attende 10 jours les résultats de l’anapath 😦

Je suis grognon : Ça se sent tant que ça ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : La flambée des prix et les risques de pénurie des matières premières dans le BTP ? Adieu réaménagement de ma grange… Ça va attendre un peu, ou un peu plus que peu !

C’est exquis de : dessiner sur des cailloux. Même si l’essor que cela prend au près des enfants et de leurs parents, gâche un peu le charme au final. Trop de cailloux tue le caillou…

Ça me rend extatique : Ben justement, plus rien… Faudrait que ça change ça !

En ce moment je lis : « Lait et miel  » de Rupi Kaur

« Voici le voyage d’une survie grâce à la poésie, voici mes larmes, ma sueur et mon sang de vingt et un ans, voici mon cœur dans tes mains, voici la blessure, l’amour, la rupture, la guérison. » Rupi Kaur.

Je dis « respect » à : Next !

Je ne résiste pas à : La dégustation d’une mousse au chocolat avec une toute petite cuillère ronde et douce sur la langue 🙂

J’vais t’dire une bonne chose : Ras le bol des artisans !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Fini la limite des 10 kilomètres ! »

Je me taperais bien : un verre, un repas ou une nuit avec lui 😉

J’ai été raisonnable : Oui, puisque j’ai effacé le numéro de mes contacts !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Next !

C’est bien la dernière fois que : je me laisse séduire de la sorte…

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : Next !

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : A rire et plaisanter avec lui de vives voix !

On ne le redira jamais assez, continuez de prendre soin de vous hein !

Je vous embrasse, toujours d’aussi loin !

En attendant, continuons à ronger notre os !