INKTOBER 2021 – [1-31]

Comme tous les ans depuis 2009, Inktober fait son retour en 2021. Ce challenge créatif créé par Jake Parker est un défi artistique ouvert aux artistes, illustrateurs, dessinateurs, graphistes ou designers du monde entier qu’ils soient professionnels ou amateurs.

Pendant tout le mois d’octobre, le défi consiste à créer et partager une création graphique à l’encre (dessin, croquis, illustration, esquisse, calligraphie ou typographie) chaque jour en fonction de la liste des thèmes officiels proposés par Inktober. Il n’est pas obligatoire de suivre le thème officiel ou de faire des dessins qui demandent des heures de travail. Les participants peuvent choisir le thème selon leurs inspirations.

Il s’agit de produire un dessin par jour et de le partager.

Alors si vous aussi, vous avez envie déjà de vous amuser, lancez-vous !

1er octobre : Cristal

1er octobre 2021 : Cristal

#frenchinktober2021

#inktober2021

projet [52-2021] semaine 37 – Carnet de notes

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» où vous pouvez retrouver les liens des autres participants.

Mon carnet de notes, ce serait plutôt mon carnet de croquis, de dessins et d’aquarelles. Un tas d’idées plus ou moins saugrenues qui naissent dans ma tête et qui terminent couchées sur le papier…

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie

Si ça vous dit…

Newton à Baume les Messieurs, y a une semaine !

Aujourd’hui je me sens : Épuisée. J’ai mal derrière les yeux depuis qu’ils se sont ouverts ce matin…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : La dame de la poste où j’ai déposé en recommandé, le règlement en chèques vacances de mes prochaines vacances ! J’ai hâte !

J’ai été super contente de : d’avoir accepté une stagiaire en art thérapie le mois dernier. Une rencontre, un vrai bonheur qui booste professionnellement et pas que !

Ça m’a franchement énervé de : me faire agresser au téléphone alors que j’étais dans de bonnes dispositions… Quel con !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Le projet de faire une plage de sable fin devant la cafétéria de l’hôpital pour une semaine de festival de la musique. Ce sont les chats qui vont être contents !

Je suis grognon : J’avais évoqué mon envie de partager un repas, voir une nuit avec Lui. On a testé le repas, puis le week-end suivant, une grande balade mais pas la nuit. Ça va s’arrêter là, une histoire trop compliquée… Y a encore une future ex femme et un ado de 13 ans ! Elle est où la légèreté hein ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : J’arrive même pas à m’insurger…

C’est exquis de : Ce matin, j’ai acheté des glaces caramel / macadamia. Juste y penser me fait saliver !

Ça me rend extatique : De savoir que j’ai ces glaces au congélo !

En ce moment je lis : tous les sites existants sur le Finistère Nord… je m’y vois déjà !

Je dis « respect » à : Là aussi… Chais pô !

Je ne résiste pas à : Photographier tout ce qui bouge (ou pas)! Là, c’est mon 1er flambé de la saison !

J’vais t’dire une bonne chose : vivement les vacances !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Une série de bisous sur les yeux pour chasser mes maux 🙂

J’ai été raisonnable : Aucune envie d’être raisonnable…

Cette semaine pour la première fois (depuis des années) j’ai : eu le coeur gros…

C’est bien la dernière fois que je : me laisse séduire. J’ai pourtant envie d’y croire, mais la déception est rude.

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est :

https://www.histoiresordinaires.fr/Moss/

Un article sur une ami artiste avec qui on a bossé sur l’hôpital, avec un coeur gros comme ça ! quelle drôle d’histoire de vie !

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Auprès de celui qui enchanterait mes journées… Il est où ?

Je vous embrasse, toujours d’aussi loin !

Et continuez à prendre soin de vous !

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie… Si ça vous dit…

Aujourd’hui je me sens : Agacée, contrariée…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Étant déclarée cas contact pour la seconde fois en une semaine, je ne rencontre personne… Même si je m’octroie le droit de sortir Newton en balade 2 x par jour.

Newton , couleur brioche dorée

J’ai été super contente de : Connaître le résultat de mon test covid qui était négatif !

Ça m’a franchement énervée : que ma hiérarchie décide de me refaire tester jeudi prochain, sous prétexte que deux de mes collègues sont positifs, même si je ne les ais pas côtoyés depuis lundi dernier et de loin et avec nos masques respectifs !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Avec le conseiller d’Orange pour l’installation de la fibre dans mon village. Il me faisait le gps par téléphone pour retrouver ma maison qui n’a pas de numéro de rue sauf sur son plan à lui… Évidemment, il s’est planté.. Mais le technicien ayant mon numéro de téléphone, il devrait me retrouver.. du moins j’espère !

Je suis grognon : Tout me gave en ce moment… j’ai envie de simplicité ! C’est trop demandé ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : tout le monde à le droit de demander un arrêt de travail sur Je déclare Améli, en cas de reconnaissance comme cas contact par la SS qui te dit que tu dois donc garder un isolement strict, sauf soignant ou non-soignant, d’un établissement de santé ou d’un établissement médicosocial.

C’est exquis de : s’autoriser à dormir avec newton qui se cale contre moi dans son sommeil…

Ça me rend extatique : toute cette neige et newton qui s’éclate dedans !

En ce moment je lis : Un ami Fb m’a envoyé 2 Bd, juste parce qu’il m’aime bien… j’ai honte je n’en ais lue qu’une sur 2 pour l’instant…

Je dis « respect » à : Personne. J’ai juste envie de donner un cou de pied dans la fourmilière !

Je ne résiste pas à : Comme je déprimais un peu, (juste un chouia hein !), j’ai commandé une tablette de chocolat au citron (en drive hein !) et je me suis ouvert une bouteille de rosé pour lutter contre ma morosité ( un verre par un verre hein !!)

J’vais t’dire une bonne chose : Et crotte ! (Pour rester polie…)

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : A la maison…

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Là tout de suite, je suis devant un verre de rosé …

J’ai été raisonnable : Jusqu’à jeudi dernier où j’ai entamé une tablette de chocolat ! Fallait pas m’énerver !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Je me suis faite introduire un truc dans le nez (1ère fois de l’année et pas la dernière… mais j’y ai déjà eu droit en 2020 !)

C’est bien la dernière fois que je : Ne jamais dire jamais…

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : je regarde la série « Les chroniques des Bridgerton » sur Netflix, c’est cul cul, mais le héro, est bien de sa personne (tout musclé, perdu et gentil dans sa tête) et y a des scènes de sexe, ça fait presque rêver ! (Fallait pas l’écrire ça ?)

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : courir la campagne… J’y vais après le déjeuner, avec un masque dans ma besace au cas où je croise quelqu’un !

On ne le redira jamais assez, continuez à prendre soin de vous hein !

Je vous embrasse, mais de très loin !

Je ne teul’fais pas dire !

Âmes sensibles s’abstenir…

Trame piquée chez Mahie… Si ça vous dit…

Je commence par cette chanson « Billie » de M et sa fille du même nom, qui invite l’émotion dans mes yeux… Elle me touche terriblement cette chanson.

« Tu sais que je suis là
Tu sais mon cœur te pardonne »

Aujourd’hui je me sens : Spleen… C’est terrible, un verre de Bourgogne associé à la chanson ci dessus et j’ai les larmes qui s’invitent. Trop sensible Marla… Ceux qui me suivaient avant le savent déjà… Je l’écoute fort fort fort, et ça m’en met plein les oreilles, je danse dans mon salon et Newton se questionne… Pauv’ loulou…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Je suis allée faire des courses, avec mon autorisation de sortie et mon masque bleu… Ça devient une routine… Alors je pense que la première personne à qui j’ai parlé devait être la gentille caissière du supermarché… je me souviens, on a parlé bœuf bourguignon (c’est mon repas prévu pour demain).

J’ai été super contente de : pouvoir marcher pendant 2h30 dans les champs et les bois cet après-midi… Sauf que là, tout de suite j’ai des douleurs abominables à mon tendon d’Achille.

Au bord de la Natouze, au milieu d’un pré à vaches…

Ça m’a franchement énervée de : Cette semaine j’ai dû programmer le déménagement d’un de mes deux ateliers en un seul… Bref, fait ch… Faire tenir deux lieux dans un seul… mais je sais que je vais y arriver…

Quelques aménagements pour que tout tienne… Arrachage de tables et pose d’étagères…

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine :

– « Bonjour ! C’est vous l’art thérapeute ? Je viens enlever vos tables ?

– Mais ! J’ai des patients là !

– Ben oui, mais c’est marqué là ! »

J’ai vraiment cru que le type allait nous embarquer avec les chaises et les tables…

Je suis grognon : j’avais oublié que le vin rouge accentuait la déprime chez moi… trop tard !

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Je me persuade que plus jamais un homme ne me dira « Je t’aime », que plus jamais un regard de désir se posera sur moi… Désolée, je divague ce soir…

C’est exquis de : l’effet de l’alcool qui m’envahit.

Ça me rend extatique : La musique que j’écoute en boucle, y a plein de percus et ça me donne envie de danser… Tu viens ?

En ce moment je lis : J’essaie d’acheter les revues de Noël genre Marie-Claire idées, Prima…, juste pour le plaisir d’avoir des paillettes dans la tête. J’ai besoin de me reconnecter à de la joie, des rires et des futilités !

Je dis « respect » à : Ceux qui y croient encore.

Je ne résiste pas à : Je vous assure que je lutte… si si !

J’vais t’dire une bonne chose : Il me font tous ch…

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : J’écoute « France Info », mais je crois bien que je vais reconnecter ma clé usb dès lundi !

Je reste une inconditionnelle de Zazie.

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Dis moi que tu m’aimes ! »

Je me taperais bien : Vous l’avez déjà compris, ce soir c’est un Mâcon Azé 2019 sans prétention mais fruité !

J’ai été raisonnable : Je ne le serai jamais !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Je ne vois pas …

C’est bien la dernière fois que je : Je devrais me lâcher (de cette manière) un peu plus souvent en fait !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : En Saône et Loire, la Covid ne recule pas (encore)…

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Pouvoir me lover entre les bras d’un amoureux… mais c’est trop demandé.

Un peu mon ange gardien…

Bon…. Pas d’inquiétude, ça va me passer… Mais y a des soirées comme ça… Suis juste un peu fatiguée usée…

Surtout, continuez à prendre soin de vous hein !

LE PETIT MONDE DE MARLA

Cette semaine, c’est relâche. J’ai le droit de me lever plus tard, même si mon horloge biologique s’est coincée sur mon horaire de lever quand je bosse, du coup suis levée à 6h du matin. En été, j’aime bien, je prends mon thé sur la terrasse, regarde les fleurs, les arrose… Mais là, je ne sais pas si vous avez remarqué, il fait nuit noir et froid…

Si mon horloge est restée coincée, celle de Capsule s’est calée sur l’arrivée de l’automne. Et après 48 h de pluie ininterrompue, il semble s’être décidé à occuper ses appartement d’hiver de jour, comme de nuit !

D’ailleurs vous pourrez constater qu’il investit même la cuisine ! Terrain de jeu strictement interdit habituellement ! Ben là, il me prouve le contraire…

Un poulet mort, c’est toujours intéressant !

Je vous disais donc que j’étais en congés cette semaine et qu’après la pluie, vient le beau temps ! (*Même si dès demain la pluie revient !)

Hier après-midi, je suis allée ramasser des noix avec Newton…

Cool la vie de chien, pendant que je courbais l’échine pour fouiller dans les herbes, le cabot s’est allongé tranquillou, les noix à portée de crocs !

Vous êtes en train de vous dire que je « gagatte » avec mes poilus et vous avez sans doute raison… J’assume ce partage plus harmonieux que pas, avec eux.

J’en reviens à mes noix. Ma collecte d’hier en image…

Voilà de quoi avoir une réserve perso et à partager ! Faut dire que j’y suis retournée ce matin… Histoire d’en offrir à ma fille (je vais la voir dans 15 jours) et à une amie chez qui je vais déjeuner tout à l’heure.

Pour vous, qui passez par là et avez pris le temps de parcourir mon billet, je vous offre le lever du soleil sur la brume ce matin.

Moi, ça me fait chavirer le cœur à chaque fois que je le vois ! Et vous ?

  • Newton est tenu en laisse pour cause de chasseurs dans les coins… Sans parler de la présence d’un gros sanglier qui a blessé 4 chiens de chasse le week-end dernier… C’est qu’on vit dangereusement ma pauv’Dame !

Continuez à prendre soin de vous les amis !

Je ne teul’fais pas dire !

Piqué chez Mahie, où vous pouvez y trouver la trame !

Aujourd’hui je me sens : Ça va, je me fais une semaine de 4 jours ! Aujourd’hui c’est relâche ! Dommage, il pleut…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Je suis allée à la déchetterie pour y déposer deux matelas et la dame en fluo planquée sous son parapluie m’a dit : « Bonjour Monsieur ! » Pour ceux qui ne le savent pas, j’ai une addiction pour la tondeuse, ce qui fait que j’adore avoir les cheveux très très courts… Si j’ajoute un masque chirurgical et mes lunettes de vue, le tout derrière une vitre d’auto pleine de pluie… Vaut-il mieux être un Monsieur qu’on prend pour une Dame ? Ou une Dame qu’on prend pour un Monsieur ?

J’ai été super contente de : De m’être débarrassée de mes deux matelas

Ça m’a franchement énervée : qu’une de mes collègue aille dire à mon chef, que son équipe (dont moi !) dise de lui qu’il n’était pas très efficace durant la crise Covid… Il nous a fait un caca nerveux ! (Le soucis c’est qu’il peut être adorable, comme très con… surtout quand il est pris à défaut…)

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Ce patient qui me sort un slip de sa sacoche mettant en avant qu’on ne sait jamais où on peut se retrouver à coucher le soir… (sic !). « La preuve ! Quand les pompiers m’ont embarqué pour m’hospitaliser contre mon gré ! » (re sic !)

Je suis grognon : Là tout de suite ? Non !

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : J’en reviens à mes matelas… La semaine dernière, j’ai commandé 2 super matelas en 90 sur un même site… Et bien, on m’en a livré un lundi à 13h38 par un livreur, et le second initialement prévu par un autre livreur vers 16h30 le même jour… En fait le deuxième livreur s’étant trompé de village, il a fallu revenir mercredi… (Faut dire qu’il y a 2 villages dans le coin qui ne se différencient que par la première lettre … Un B ou un R…) N’empêche que ça me sidère tout ça !

C’est exquis de : Se réveiller vers 5h30 comme quand je dois aller bosser, se lever, sortir Newton, prendre mon petit déj et pouvoir me recoucher sans le soucis de me dire qu’il ne faut surtout pas me rendormir !

Ça me rend extatique :  Pas moi… Mais Newton et son os à moelle !

Tant pis pour le boutis !

En ce moment je lis : Le même livre que la dernière fois… par petits bouts !

Je dis « respect » à : Maxime, qui bosse dans la police… Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, mais je pense que si l’état donnait des moyens à ses services, on en serait pas à cette pagaille générale !

Je ne résiste pas à : L’idée de bosser un jour de moins par semaine.

J’vais t’dire une bonne chose : « Travailler avec des cons, c’est la plaie. Je tâche de le faire le moins souvent possible. » JP Marielle

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : Rien de particulier… Ni radio, ni chanson !

La pensée hautement philosophique de la semaine : « J’ai faim ! »

Je me taperais bien : Le blanc de poulet qui m’attend !

J’ai été raisonnable : Toujours pas !

Cette semaine pour la première fois j’ai : RAS

C’est bien la dernière fois que je : Histoire de matelas (suite et fin). Après avoir reçu 2 sms me confirmant deux livraisons dans la journée, je me suis décidée à mettre un post-il affublé d’une punaise sur ma porte d’entrée pour laisser une consigne de dépôt au(x) livreur(s). A mon retour du Taf, alors que je cherchais mes clés de maison au fond de mon sac… La cata ! Nada ! Plus de clés ! Je retourne mon sac, vide mes cabas, me tords le cou pour regarder sous les sièges… Rien de rien ! Une seule solution ! Retourner à mon atelier qui se trouve à 30 km du nid pour poursuivre mon enquête… Et là, je recommence, je fouille , je cherche dans les recoins… toujours rien ! Alors j’appelle la clinique où je suis allée le matin même, rien non plus ! Je m’arrête à la loge du CHS… Non ! Pas de trousseau de clés rapporté !

Me reste donc à rentrer chez moi, des dizaines de solutions me trottant dans la tête… Vaut-il mieux casser une vitre de la porte ou un vitre de la fenêtre ? Est-ce que j’ai bien planqué un double là où je crois ou pas ? Et Newton ? Si il m’aperçoit, il ne va rien comprendre ? Il va faire pipi partout si je ne lui ouvre pas tout de suite… Qui appeler comme serrurier ?!? Bref, j’étais folle !

Et je me suis remémorée la scène du matin… mes cabas, le post-it… mes clés ! Ben tu vas me croire ou pas ! Mes clés, elles étaient juste restées sur la serrure ! Elle sont restées là, sagement à attendre mon retour…

Bref, j’ai évité un cambriolage facile, j’ai fait 3 x 30 km pour chercher des clés qui étaient juste là , sous mon nez, mes matelas ont voyagé séparément dans plusieurs camions différents…

Elle est vraiment débile cette société, surtout ce qu’on en fait !

La prochaine fois, je ferais peut-être mieux d’aller directement au magasin… 😦

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : Je trouve tout nul et chiant en ce moment

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Je vais aller déjeuner ! C’est bien non ? Poulet / salade au menu !

Bon week-end les amis !

Sur ce, si ça vous dit !

Et continuez à prendre soin de vous !