Projet [52-2022] : Semaine 32 : Été

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Pour illustrer ce thème, j’ai choisi de faire un petit dessin vide-tête ! Non pas que j’ai l’intention d’aller au bord d’une mer avec mes poilus, mais surtout, j’attends avec impatience mes vacances d’été ! Encore quelques jours et ce sera bon ! J’ai vraiment besoin de faire un break avec le boulot (surtout l’institution en fait) et mes congés seront les bienvenus !

JE NE TEUL’FAIS PAS DIRE

Ou Le Petit Monde de Marla

L’idée a été piquée Chez Mahie, chez qui vous pouvez trouver le canevas si ça vous dit !

Aujourd’hui je me sens : En mode Guerrière !

Ok, j’ai pas tout à fait le même âge et mes cheveux sont très très courts !

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Denis, mon kiné. Je le vois 2 fois par semaine à 8h, juste avant d’aller bosser. Enfin, d’habitude je commence à 8h, alors 2 x /semaine, j’arrive plus tard au TAF. Il me colle des patchs d’electrostimulation sur les 2 coudes et bzzz bzzz bzzz pendant 20 mn et après c’est ondes de choc ! tout ça à cause de mes cervicales.

J’ai été super contente de ne pas avoir envoyé bouler Mark, 59 ans, plutôt sympa pour l’instant… Il mérite peut-être que je m’y intéresse de plus près !

Ça m’a franchement énervée qu’une de mes cadre N+1 réponde à ma collègue en détresse qu’elle n’avait pas de solution !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Il m’a dit qu’il était téléphathe, chaman par transmission familiale et guérisseur. Que les gendarmes avaient dû penser qu’il était fou… Qu’il était l’élu des Illuminati. Et qu’il n’aimait pas ce petit comprimé qui l’empêchait de penser… Ça ne se fait pas de rire d’un patient, mais heureusement que j’étais masquée pour ce coup là !

Je suis grognon : Pas grognon, mais en colère contre un tas de trucs. Et je déteste ça. Va falloir que je gère ce débordement émotionnel.

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Le monde est plein d’injustices, je sais bien, mais sur l’hôpital, je ne peux même pas vous lister tout ce qui est aberrant ! Ce que je sais, c’est qu’on ne respecte plus rien, ni les agents, ni notre travail, et par conséquent ni les patients… Le bateau coule et personne ne bouge le petit doigt. C’est à gerber !

C’est exquis de : Rentrer chez soi et de passer du temps avec ses poilus, toujours d’humeur égale !

Ça me rend extatique : De trouver des chemins qui semblent débouler sur un monde parallèle de conte de fées !

En ce moment je lis :

Je dis « respect » à : Moi même pour ne pas donner des coups de pieds dans tout ce qui bouge de travers !

Je ne résiste pas à : Si je résiste toujours et c’est pas toujours facile !

J’vais t’dire une bonne chose : « Banzaï !!! »

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Non, je n’ai pas de solution… » Et ma main dans la gueule ? Ça serait pas une solution hein ?

Je me taperais bien : un verre de St Véran !

J’ai été raisonnable : toujours autant et ma balance m’encourage dans ma mission !

Cette semaine pour la première fois (depuis des années) j’ai  accepté de me laisser séduire, mais de loin hein !

C’est bien la dernière fois que je : jamais dire jamais !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est  les images en ce qui concerne la guerre en Ukraine.

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux  partager un instant avec lui ! (Ça fout les jetons rien que d’y penser!)

Heureusement, c’est le printemps et ça, ça me fait du bien !

Et continuez à prendre soin de vous hein !

INKTOBER 2021 – [1-31]

Comme tous les ans depuis 2009, Inktober fait son retour en 2021. Ce challenge créatif créé par Jake Parker est un défi artistique ouvert aux artistes, illustrateurs, dessinateurs, graphistes ou designers du monde entier qu’ils soient professionnels ou amateurs.

Pendant tout le mois d’octobre, le défi consiste à créer et partager une création graphique à l’encre (dessin, croquis, illustration, esquisse, calligraphie ou typographie) chaque jour en fonction de la liste des thèmes officiels proposés par Inktober. Il n’est pas obligatoire de suivre le thème officiel ou de faire des dessins qui demandent des heures de travail. Les participants peuvent choisir le thème selon leurs inspirations.

Il s’agit de produire un dessin par jour et de le partager.

Alors si vous aussi, vous avez envie déjà de vous amuser, lancez-vous !

1er octobre : Cristal

1er octobre 2021 : Cristal

#frenchinktober2021

#inktober2021

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie

Si ça vous dit…

Newton à Baume les Messieurs, y a une semaine !

Aujourd’hui je me sens : Épuisée. J’ai mal derrière les yeux depuis qu’ils se sont ouverts ce matin…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : La dame de la poste où j’ai déposé en recommandé, le règlement en chèques vacances de mes prochaines vacances ! J’ai hâte !

J’ai été super contente de : d’avoir accepté une stagiaire en art thérapie le mois dernier. Une rencontre, un vrai bonheur qui booste professionnellement et pas que !

Ça m’a franchement énervé de : me faire agresser au téléphone alors que j’étais dans de bonnes dispositions… Quel con !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Le projet de faire une plage de sable fin devant la cafétéria de l’hôpital pour une semaine de festival de la musique. Ce sont les chats qui vont être contents !

Je suis grognon : J’avais évoqué mon envie de partager un repas, voir une nuit avec Lui. On a testé le repas, puis le week-end suivant, une grande balade mais pas la nuit. Ça va s’arrêter là, une histoire trop compliquée… Y a encore une future ex femme et un ado de 13 ans ! Elle est où la légèreté hein ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : J’arrive même pas à m’insurger…

C’est exquis de : Ce matin, j’ai acheté des glaces caramel / macadamia. Juste y penser me fait saliver !

Ça me rend extatique : De savoir que j’ai ces glaces au congélo !

En ce moment je lis : tous les sites existants sur le Finistère Nord… je m’y vois déjà !

Je dis « respect » à : Là aussi… Chais pô !

Je ne résiste pas à : Photographier tout ce qui bouge (ou pas)! Là, c’est mon 1er flambé de la saison !

J’vais t’dire une bonne chose : vivement les vacances !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Une série de bisous sur les yeux pour chasser mes maux 🙂

J’ai été raisonnable : Aucune envie d’être raisonnable…

Cette semaine pour la première fois (depuis des années) j’ai : eu le coeur gros…

C’est bien la dernière fois que je : me laisse séduire. J’ai pourtant envie d’y croire, mais la déception est rude.

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est :

https://www.histoiresordinaires.fr/Moss/

Un article sur une ami artiste avec qui on a bossé sur l’hôpital, avec un coeur gros comme ça ! quelle drôle d’histoire de vie !

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Auprès de celui qui enchanterait mes journées… Il est où ?

Je vous embrasse, toujours d’aussi loin !

Et continuez à prendre soin de vous !

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie… Si ça vous dit…

Aujourd’hui je me sens : Agacée, contrariée…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Étant déclarée cas contact pour la seconde fois en une semaine, je ne rencontre personne… Même si je m’octroie le droit de sortir Newton en balade 2 x par jour.

Newton , couleur brioche dorée

J’ai été super contente de : Connaître le résultat de mon test covid qui était négatif !

Ça m’a franchement énervée : que ma hiérarchie décide de me refaire tester jeudi prochain, sous prétexte que deux de mes collègues sont positifs, même si je ne les ais pas côtoyés depuis lundi dernier et de loin et avec nos masques respectifs !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Avec le conseiller d’Orange pour l’installation de la fibre dans mon village. Il me faisait le gps par téléphone pour retrouver ma maison qui n’a pas de numéro de rue sauf sur son plan à lui… Évidemment, il s’est planté.. Mais le technicien ayant mon numéro de téléphone, il devrait me retrouver.. du moins j’espère !

Je suis grognon : Tout me gave en ce moment… j’ai envie de simplicité ! C’est trop demandé ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : tout le monde à le droit de demander un arrêt de travail sur Je déclare Améli, en cas de reconnaissance comme cas contact par la SS qui te dit que tu dois donc garder un isolement strict, sauf soignant ou non-soignant, d’un établissement de santé ou d’un établissement médicosocial.

C’est exquis de : s’autoriser à dormir avec newton qui se cale contre moi dans son sommeil…

Ça me rend extatique : toute cette neige et newton qui s’éclate dedans !

En ce moment je lis : Un ami Fb m’a envoyé 2 Bd, juste parce qu’il m’aime bien… j’ai honte je n’en ais lue qu’une sur 2 pour l’instant…

Je dis « respect » à : Personne. J’ai juste envie de donner un cou de pied dans la fourmilière !

Je ne résiste pas à : Comme je déprimais un peu, (juste un chouia hein !), j’ai commandé une tablette de chocolat au citron (en drive hein !) et je me suis ouvert une bouteille de rosé pour lutter contre ma morosité ( un verre par un verre hein !!)

J’vais t’dire une bonne chose : Et crotte ! (Pour rester polie…)

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : A la maison…

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Là tout de suite, je suis devant un verre de rosé …

J’ai été raisonnable : Jusqu’à jeudi dernier où j’ai entamé une tablette de chocolat ! Fallait pas m’énerver !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Je me suis faite introduire un truc dans le nez (1ère fois de l’année et pas la dernière… mais j’y ai déjà eu droit en 2020 !)

C’est bien la dernière fois que je : Ne jamais dire jamais…

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : je regarde la série « Les chroniques des Bridgerton » sur Netflix, c’est cul cul, mais le héro, est bien de sa personne (tout musclé, perdu et gentil dans sa tête) et y a des scènes de sexe, ça fait presque rêver ! (Fallait pas l’écrire ça ?)

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : courir la campagne… J’y vais après le déjeuner, avec un masque dans ma besace au cas où je croise quelqu’un !

On ne le redira jamais assez, continuez à prendre soin de vous hein !

Je vous embrasse, mais de très loin !

Je ne teul’fais pas dire !

Âmes sensibles s’abstenir…

Trame piquée chez Mahie… Si ça vous dit…

Je commence par cette chanson « Billie » de M et sa fille du même nom, qui invite l’émotion dans mes yeux… Elle me touche terriblement cette chanson.

« Tu sais que je suis là
Tu sais mon cœur te pardonne »

Aujourd’hui je me sens : Spleen… C’est terrible, un verre de Bourgogne associé à la chanson ci dessus et j’ai les larmes qui s’invitent. Trop sensible Marla… Ceux qui me suivaient avant le savent déjà… Je l’écoute fort fort fort, et ça m’en met plein les oreilles, je danse dans mon salon et Newton se questionne… Pauv’ loulou…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Je suis allée faire des courses, avec mon autorisation de sortie et mon masque bleu… Ça devient une routine… Alors je pense que la première personne à qui j’ai parlé devait être la gentille caissière du supermarché… je me souviens, on a parlé bœuf bourguignon (c’est mon repas prévu pour demain).

J’ai été super contente de : pouvoir marcher pendant 2h30 dans les champs et les bois cet après-midi… Sauf que là, tout de suite j’ai des douleurs abominables à mon tendon d’Achille.

Au bord de la Natouze, au milieu d’un pré à vaches…

Ça m’a franchement énervée de : Cette semaine j’ai dû programmer le déménagement d’un de mes deux ateliers en un seul… Bref, fait ch… Faire tenir deux lieux dans un seul… mais je sais que je vais y arriver…

Quelques aménagements pour que tout tienne… Arrachage de tables et pose d’étagères…

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine :

– « Bonjour ! C’est vous l’art thérapeute ? Je viens enlever vos tables ?

– Mais ! J’ai des patients là !

– Ben oui, mais c’est marqué là ! »

J’ai vraiment cru que le type allait nous embarquer avec les chaises et les tables…

Je suis grognon : j’avais oublié que le vin rouge accentuait la déprime chez moi… trop tard !

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Je me persuade que plus jamais un homme ne me dira « Je t’aime », que plus jamais un regard de désir se posera sur moi… Désolée, je divague ce soir…

C’est exquis de : l’effet de l’alcool qui m’envahit.

Ça me rend extatique : La musique que j’écoute en boucle, y a plein de percus et ça me donne envie de danser… Tu viens ?

En ce moment je lis : J’essaie d’acheter les revues de Noël genre Marie-Claire idées, Prima…, juste pour le plaisir d’avoir des paillettes dans la tête. J’ai besoin de me reconnecter à de la joie, des rires et des futilités !

Je dis « respect » à : Ceux qui y croient encore.

Je ne résiste pas à : Je vous assure que je lutte… si si !

J’vais t’dire une bonne chose : Il me font tous ch…

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : J’écoute « France Info », mais je crois bien que je vais reconnecter ma clé usb dès lundi !

Je reste une inconditionnelle de Zazie.

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Dis moi que tu m’aimes ! »

Je me taperais bien : Vous l’avez déjà compris, ce soir c’est un Mâcon Azé 2019 sans prétention mais fruité !

J’ai été raisonnable : Je ne le serai jamais !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Je ne vois pas …

C’est bien la dernière fois que je : Je devrais me lâcher (de cette manière) un peu plus souvent en fait !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : En Saône et Loire, la Covid ne recule pas (encore)…

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Pouvoir me lover entre les bras d’un amoureux… mais c’est trop demandé.

Un peu mon ange gardien…

Bon…. Pas d’inquiétude, ça va me passer… Mais y a des soirées comme ça… Suis juste un peu fatiguée usée…

Surtout, continuez à prendre soin de vous hein !