Projet [52-2022] : faire la fête

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Pour faire la fête,il faut un tas de trucs, mais surtout, oui, surtout, il faut une tenue de circonstance ! Avez-vous choisi la vôtre ? Moi oui !

Et en ce jour particulier, mes poilus se joignent à moi pour vous souhaiter

« Un Joyeux Noël ! »

Du côté des flottins…

Comme promis ce matin, Je vous emmène avec moi à Evian les Bains, au Fabuleux Village des Flottins où j’étais le week-end dernier. Mais cette fois, ce sera en images !

La Légende des flottins : La légende reprend vie pendant plus de trois semaines les flottins , ces petits êtres malicieux de la famille des gnomes, elfes, fées, ondines et sorcières, viennent conter à l’oreille des passants leurs plus belles histoires. On peut apercevoir disséminées aux quatre coins de la ville d’Evian des sculptures et des cabanes en bois flotté.

« Chaque hiver, les flottins et flottines habitent un village, réalisé en bois flotté apporté par les eaux. Dans ce monde de lumière, le quotidien de ces joyeux voyageurs demeure doux et paisible.

Pourtant, un soir de novembre, alors que le Père Noël survolait le lac Léman pour un simple vol d’entraînement, une chamaillerie de rennes dans le peloton de tête l’oblige à amerrir de toute urgence. Affolés, tous les habitants du village se mirent à nager pour les sauver.

Et l’hospitalité légendaire des flottins a porté ses fruits, car cette nuit là, ceux-ci construisirent pour les naufragés une magnifique cabane de bois flotté. Depuis ce jour, chaque année, le Père Noël, avant de s’envoler pour son grand voyage, rend visite à ses amis les flottins. »

Sur le lac…

Sur terre, dans tous les recoins de la ville…

Voici juste un petit échantillon de jour…

Et un échantillon de nuit…

Et comme il faisait vraiment très froid… Un petit vin chaud…

…tout près d’un braséro !

Projet [52-2022] : Éclairage

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Je vous emmène avec moi à Evian les Bains, au Fabuleux Village des Flottins où j’étais le week-end dernier.

La Légende des flottins : La légende reprend vie pendant plus de trois semaines les flottins , ces petits êtres malicieux de la famille des gnomes, elfes, fées, ondines et sorcières, viennent conter à l’oreille des passants leurs plus belles histoires. On peut apercevoir disséminées aux quatre coins de la ville d’Evian des sculptures et des cabanes en bois flotté. « 

Chaque hiver, les flottins et flottines habitent un village, réalisé en bois flotté apporté par les eaux. Dans ce monde de lumière, le quotidien de ces joyeux voyageurs demeure doux et paisible.

Pourtant, un soir de novembre, alors que le Père Noël survolait le lac Léman pour un simple vol d’entraînement, une chamaillerie de rennes dans le peloton de tête l’oblige à amerrir de toute urgence. Affolés, tous les habitants du village se mirent à nager pour les sauver.

Et l’hospitalité légendaire des flottins a porté ses fruits, car cette nuit là, ceux-ci construisirent pour les naufragés une magnifique cabane de bois flotté. Depuis ce jour, chaque année, le Père Noël, avant de s’envoler pour son grand voyage, rend visite à ses amis les flottins. »

A la tombée de la nuit, chaque sculpture est mise en lumière par un éclairage à la torche.

Je vais tâcher de vous faire un billet plus complet sur mon expédition en Savoie très prochainement ! En attendant, le programme complet des festivités est dans le lien plus haut et l’évènement dure jusqu’au 2 janvier 2023 !

D’ailleurs, si vous êtes à proximité, je vous invite à y faire un tour, c’est vraiment féérique !

Projet [52-2022] : Au milieu de la nuit

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Dans la nuit du 8 décembre, il devait être un peu avant 5h du matin, mon sommeil perturbé par mes fidèles poilus et mon oeil attiré par la clarté de la nuit, quelle ne fût pas ma surprise de découvrir ce petit point microscopique tout contre la Lune… Oui oui, en haut à gauche ! Autour de 6 heures du matin en Europe, Mars a disparu derrière notre satellite. la Pleine Lune a éclipsé la planète rouge, actuellement située à 82 millions de kilomètres de la Terre. Mars est réapparue de l’autre côté du disque lunaire une heure plus tard. Un hasard que mon réveil coïncide avec cet évènement rare ! La prochaine fois qu’il sera visible en France métropolitaine, ce sera le 16 août 2052. Merci les poilus !

Projet [52-2022] : vitamine

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Pour illustrer le thème de Ma, j’ai eu envie de vous partager des couleurs toutes plus vitaminées les unes que les autres. Petit souvenir d’il y a quelques jours du côté des Baux de Provence, où je me suis régalée Aux carrières de Lumières en me laissant transporter en musique dans un monde magnifiquement coloré et vitaminé !

Jusqu’au 2 janvier : Venise la Sérénissime et Yves Klein, l’infini bleu

Les monochromes de Klein peuvent être bleus, mais pas que !

Projet [52-2022] : Coin lecture

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

« Coin lecture », un terme qui me ramène instantanément à il y a plus de 50 ans, pour être plus précise entre 53 et 55 ans en arrière, à l’époque où j’entamais alors ma longue période scolaire.

J’ai déjà écrit (peut-être dans une autre vie) un billet sur ce délicieux « coin lecture » de mon l’école maternelle.

Il était agrémenté de rideaux bleus, ourlés d’un galon de pompons blancs. Il y avait une petite table carrée, aux dimensions adaptées aux petits êtres que nous étions. Cette table, était elle -même recouverte du même tissu bleu avec ses pompons blancs. Je me souviens également d’un vase rempli de fleurs fraîches que je surveillais du coin de l’oeil de peur de le renverser et d’inonder mes précieux trésors qui y trônaient (je me doute que ce souvenir ne peut être qu’un souvenir ponctuel qui enjolive l’ensemble de celui que j’ai gardé du fameux (coin lecture)).

Évidemment je n’ai pas de photos de l’époque, mais j’ai retrouvé plus ou moins le style de rideaux, le galon de pompons blancs, le bouquet de fleurs sauvages et quelques uns des livres que je ne peux oublier puisque depuis, ils font partie de ma collection !