DÉFI DU 20

Vous trouverez ceux qui l’ont relevé sur le blog de Passiflore

Pour le mois de juin, il nous est demandé 6 arbres !

Pour commencer, je vous présente un arbre de vie, crée avec quelques patients qui fréquentaient mon atelier en 2018. Nous avions participé à une Biennales d’Art Singulier.

Le voici exposé au milieu de dizaines d’autres, au Jardin de L’arquebuse à Dijon.

Voici un tilleul, le seul qui se trouve sur La Crâ ( La chaume du Village perdu). Il est un peu (beaucoup) malade et il a fallu tailler ses branches pour éviter le pire… Mais tant qu’il y a de la vie !

Le suivant, c’est un magnifique noyer qui s’est fait coucher par une tempête l’année dernière. Les vaches s’en sont données à cœur-joie pour lui brouter ses feuilles bien vertes. Mais, là encore, tant qu’il y a de la vie ! Il est encore bien vert cette année !

Ici, peut-être encore un noyer, mais je n’en suis plus sûre. Photo prise durant l’hiver 2021. Je le trouve tellement majestueux tout paré de givre !

Décidément je fais dans les arbres malades aujourd’hui… Enfin, celui là, il est mort de chez mort… mais encore debout !

Je termine par cette vue en contre plongée, « au pied de mon arbre, je vivais heureux… « , toujours aux alentours du Village Perdu, au milieu de la forêt… Me balader au milieu d’eux, me fait tellement de bien !

Projet [52-2022] Semaine 24 : Se mettre au vert

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Se mettre au vert ? Toute l’année je suis au vert… C’est alors que je me suis souvenue de cette photo de chenille du petit paon de nuit (Saturnia pavonia) ! Elle n’est pas belle dans son habit vert pomme avec ses petites verrues jaunes et ses soies noires ? Heureusement pour elle , il n’y avait aucune circulation sur cette route.

J’espère qu’elle a trouvé une brindille accueillante où continuer sa mutation !

Les plumes chez Émilie 22 01

Pour cette première session des Plumes Chez Émilie de l’année 2022, le thème choisi est RETROUVAILLES.

Les mots proposés sont donc : ÉMOTION, PARTAGER, FESTIF, RÉJOUISSANCE, RENDEZ-VOUS, IMPATIENCE, SE SOUVENIR, JOIE, VERRE, PÉTILLER, ÉPICURIEN, ÉTERNEL et ÉPHÉMÈRE.

Et l’expression In illo tempore pour celles et ceux qui le souhaitent.

Pour ma part, les mots et expressions alambiqués m’agacent royalement, alors je fais sans.

♥♥♥

C’était leur troisième rendez-vous et elle l’attendait avec impatience. Elle se souvenait avec émotion de leur 1ère rencontre. Ils avaient partagé un verre de vin à la terrasse d’un café situé près de la Place des Réjouissances et elle n’avait pu s’empêcher d’y voir un signe.

Pour une fois, elle s’était dit que ce ne serait pas qu’une rencontre éphémère, le « One shot » qu’elle redoutait tant !

C’est pourquoi elle avait eu du mal à camoufler son regard qui s’était mis à pétiller quand il lui avait proposé de se revoir le week-end suivant, après lui avoir demandé s’il pouvait l’embrasser sur la joue.

Il se disait épicurien et derrière ce qualificatif, elle avait surtout pensé au plaisir du sexe plus qu’à celui de la gastronomie ! Pourtant il l’avait invitée dans une des meilleures tables de la ville. Un délice de soirée. Tout avait été parfait ! Là encore elle avait eu du mal à réfréner sa joie lorsqu’il lui laissa le choix de leur prochaine rencontre.

Aujourd’hui, elle sait bien que rien n’est éternel et pourtant elle rougit en se remémorant le gout de son premier baiser sur ses lèvres. Aujourd’hui, elle croit en l’amour et c’est elle qui va décider de la suite de cette histoire.

Aujourd’hui, il faut que ce soit soft, chic et festif !

Projet [52-2022] Semaine 22 : A l’heure du petit déjeuner

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Il est 6 h du matin, Newton a comme une horloge chronobiologique dans le cerveau et il attend avec (im)patience que je lui serve son bol de croquettes ! C’est ainsi chaque matin, que je travaille ou non !

Si il est conseillé qu’un chien doit manger après son maître… Et bien ici, Il n’en va pas de la sorte. Chat, chien et poisson rouge petit-déjeunent avant moi… Oui, je suis leur esclave ! Et je m’en moque.

Je peux petit-déjeuner TRANQUILLE !

Projet [52-2022] Semaine 21 : Animal

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Je vous ai déjà présenté différents animaux… Ceux qui cohabitent avec moi, je parle de Capsule et Newton, ceux que je rencontre lors de nos balades : Lézards, papillons, renards, insectes… Et jeudi dernier, alors que le village perdu se réveillait à peine, j’ai rencontré cet étrange animal perché en haut d’un cerisier… j’ai juste regretté qu’il me tourne le dos, mais je ne pouvais décemment pas rentrer sur la propriété des gens pour faire ma photo !

Joli épouvantail non ?