Projet [52-2022] Semaine 12 : Ralentir

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Si j’avais pris cette photo plus tôt elle aurait pu illustrer le thème de la semaine passée… Newton étant complètement flou ! Et si je lui avais demandé de ralentir un peu, la photo serait probablement nette. Moi, je trouve que ce flou illustrerait bien la rapidité à laquelle il se déplace.
Bon j’espère que vous avez suivi mon cheminement ? Parce que moi, je m’y perds un peu !

JE NE TEUL’FAIS PAS DIRE

Ou Le Petit Monde de Marla

L’idée a été piquée Chez Mahie, chez qui vous pouvez trouver le canevas si ça vous dit !

Aujourd’hui je me sens : En mode Guerrière !

Ok, j’ai pas tout à fait le même âge et mes cheveux sont très très courts !

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Denis, mon kiné. Je le vois 2 fois par semaine à 8h, juste avant d’aller bosser. Enfin, d’habitude je commence à 8h, alors 2 x /semaine, j’arrive plus tard au TAF. Il me colle des patchs d’electrostimulation sur les 2 coudes et bzzz bzzz bzzz pendant 20 mn et après c’est ondes de choc ! tout ça à cause de mes cervicales.

J’ai été super contente de ne pas avoir envoyé bouler Mark, 59 ans, plutôt sympa pour l’instant… Il mérite peut-être que je m’y intéresse de plus près !

Ça m’a franchement énervée qu’une de mes cadre N+1 réponde à ma collègue en détresse qu’elle n’avait pas de solution !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Il m’a dit qu’il était téléphathe, chaman par transmission familiale et guérisseur. Que les gendarmes avaient dû penser qu’il était fou… Qu’il était l’élu des Illuminati. Et qu’il n’aimait pas ce petit comprimé qui l’empêchait de penser… Ça ne se fait pas de rire d’un patient, mais heureusement que j’étais masquée pour ce coup là !

Je suis grognon : Pas grognon, mais en colère contre un tas de trucs. Et je déteste ça. Va falloir que je gère ce débordement émotionnel.

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Le monde est plein d’injustices, je sais bien, mais sur l’hôpital, je ne peux même pas vous lister tout ce qui est aberrant ! Ce que je sais, c’est qu’on ne respecte plus rien, ni les agents, ni notre travail, et par conséquent ni les patients… Le bateau coule et personne ne bouge le petit doigt. C’est à gerber !

C’est exquis de : Rentrer chez soi et de passer du temps avec ses poilus, toujours d’humeur égale !

Ça me rend extatique : De trouver des chemins qui semblent débouler sur un monde parallèle de conte de fées !

En ce moment je lis :

Je dis « respect » à : Moi même pour ne pas donner des coups de pieds dans tout ce qui bouge de travers !

Je ne résiste pas à : Si je résiste toujours et c’est pas toujours facile !

J’vais t’dire une bonne chose : « Banzaï !!! »

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Non, je n’ai pas de solution… » Et ma main dans la gueule ? Ça serait pas une solution hein ?

Je me taperais bien : un verre de St Véran !

J’ai été raisonnable : toujours autant et ma balance m’encourage dans ma mission !

Cette semaine pour la première fois (depuis des années) j’ai  accepté de me laisser séduire, mais de loin hein !

C’est bien la dernière fois que je : jamais dire jamais !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est  les images en ce qui concerne la guerre en Ukraine.

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux  partager un instant avec lui ! (Ça fout les jetons rien que d’y penser!)

Heureusement, c’est le printemps et ça, ça me fait du bien !

Et continuez à prendre soin de vous hein !

DÉFI DU 20

Vous trouverez ceux qui l’ont relevé sur le blog de Passiflore

Pour le mois de mars, il nous est demandé de choisir 3 chanteurs !

Alors j’ai choisi 1 homme et 2 femmes, et pour ne pas m’égarer je suis restée dans la variété française, faisant presque le lien avec le défi du 20 de février où il était question d’évoquer 2 poètes.

Camille Dalmais, connue sous son mononyme Camille.

Elle est chanteuse, auteure-compositrice-interprète et actrice française, née le 10 mars 1978 à Paris. Je l’apprécie autant pour ses prouesses vocales que ses expérimentations sonores. Elle éclabousse par sa créativité vocale et son mouvement.

Ici en duo avec Ballaké Sissoko. Cette chanson fait partie de la playlist que j’écoute ces semaines passées. « Kora », titre apaisant, amenant au voyage et à la rêverie…

En second, j’ai choisi -M- Matthieu Chedid

Auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste et guitariste français, né le 21 décembre 1971 à Boulogne-Billancourt. Il est le fils du chanteur Louis Chedid, lui-même fils d’Andrée Chedid, femme de lettres et poétesse franco-égyptienne d’origine libanaise (qui a écrit plus tard les paroles de certaines chansons de M). Le morceau que j’ai choisi est également un duo, avec Billie, sa fille. Titre que j’écoute également ces derniers temps, et plus…

Et enfin, pour terminer, Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes, plus connue sous le nom de scène Zazie.

Auteure-compositrice-interprète française, née le 18 avril 1964 à Boulogne-Billancourt.

Dans les années 80, pendant une dizaine d’années, elle défile aussi bien pour des marques de maillots de bain et de prêt-à-porter que pour de grands noms de la haute-couture, mais sa véritable passion reste la musique.

Je l’apprécie depuis le début de sa carrière artistique (~1991) et je l’ai vue 3 fois en concert. Honnêtement, je ne m’en lasse toujours pas.

Ses chansons me font souvent écho et j’ai choisi « Veilleurs amis » pour illustrer ce billet.

Projet [52-2022] Semaine 11 : C’est flou !

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Tu m’étonnes que c’est flou ! Voilà ce que c’est quand tu fais un flou de bougé en plus d’une photo de nuit… Le moindre mouvement fait que la photo est floue ! Mais bon, moi je l’aime bien cette photo au final ! C’est d’ailleurs pour cela que je l’ai gardée précieusement dans mon stock secret ! Depuis, j’ai investi dans un pied photo… et encore, ça ne fait pas tout ! Y a encore souvent des ratées !

Et vous ? Qu’en pensez-vous de ce feu d’artifice ?

Projet [52-2022] Semaine 10 : Ensemble

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» chez qui vous pouvez retrouver les liens des participants.

Chalon sur Saône, Octobre Rose 2015…

Tous ensemble contre le cancer du sein…

Le dépistage n’est plus un tabou
et ça peut vous sauver la vie.

Un dépistage réalisé à temps peut sauver la vie ! Simple et 100% remboursé, le dépistage doit être fait tous les deux ans, dès 50 ans.

Par ailleurs, tout au long de la vie, notamment dès 25 ans, un suivi gynécologique avec une palpation par un professionnel de santé est recommandé une fois par an.

En 2021, 1 femme sur 8 risque d’être touchée. Pourtant, détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas !