[projet 52-2021] semaine 04 – Réverbère(s)

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» où vous pouvez retrouver les liens des autres participants.

Acrylique sur papier 50×65

Réverbère… La 1ère image qui m’est venue à l’esprit, c’est cette peinture imaginée quelque temps après le décès de mon compagnon… Va savoir pourquoi.

Je ne teul’fais pas dire !

*Ou Le Petit Monde de Marla

Trame piquée chez Mahie… Si ça vous dit…

Aujourd’hui je me sens : Agacée, contrariée…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : Étant déclarée cas contact pour la seconde fois en une semaine, je ne rencontre personne… Même si je m’octroie le droit de sortir Newton en balade 2 x par jour.

Newton , couleur brioche dorée

J’ai été super contente de : Connaître le résultat de mon test covid qui était négatif !

Ça m’a franchement énervée : que ma hiérarchie décide de me refaire tester jeudi prochain, sous prétexte que deux de mes collègues sont positifs, même si je ne les ais pas côtoyés depuis lundi dernier et de loin et avec nos masques respectifs !

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : Avec le conseiller d’Orange pour l’installation de la fibre dans mon village. Il me faisait le gps par téléphone pour retrouver ma maison qui n’a pas de numéro de rue sauf sur son plan à lui… Évidemment, il s’est planté.. Mais le technicien ayant mon numéro de téléphone, il devrait me retrouver.. du moins j’espère !

Je suis grognon : Tout me gave en ce moment… j’ai envie de simplicité ! C’est trop demandé ?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : tout le monde à le droit de demander un arrêt de travail sur Je déclare Améli, en cas de reconnaissance comme cas contact par la SS qui te dit que tu dois donc garder un isolement strict, sauf soignant ou non-soignant, d’un établissement de santé ou d’un établissement médicosocial.

C’est exquis de : s’autoriser à dormir avec newton qui se cale contre moi dans son sommeil…

Ça me rend extatique : toute cette neige et newton qui s’éclate dedans !

En ce moment je lis : Un ami Fb m’a envoyé 2 Bd, juste parce qu’il m’aime bien… j’ai honte je n’en ais lue qu’une sur 2 pour l’instant…

Je dis « respect » à : Personne. J’ai juste envie de donner un cou de pied dans la fourmilière !

Je ne résiste pas à : Comme je déprimais un peu, (juste un chouia hein !), j’ai commandé une tablette de chocolat au citron (en drive hein !) et je me suis ouvert une bouteille de rosé pour lutter contre ma morosité ( un verre par un verre hein !!)

J’vais t’dire une bonne chose : Et crotte ! (Pour rester polie…)

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : A la maison…

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Là tout de suite, je suis devant un verre de rosé …

J’ai été raisonnable : Jusqu’à jeudi dernier où j’ai entamé une tablette de chocolat ! Fallait pas m’énerver !

Cette semaine pour la première fois j’ai : Je me suis faite introduire un truc dans le nez (1ère fois de l’année et pas la dernière… mais j’y ai déjà eu droit en 2020 !)

C’est bien la dernière fois que je : Ne jamais dire jamais…

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : je regarde la série « Les chroniques des Bridgerton » sur Netflix, c’est cul cul, mais le héro, est bien de sa personne (tout musclé, perdu et gentil dans sa tête) et y a des scènes de sexe, ça fait presque rêver ! (Fallait pas l’écrire ça ?)

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : courir la campagne… J’y vais après le déjeuner, avec un masque dans ma besace au cas où je croise quelqu’un !

On ne le redira jamais assez, continuez à prendre soin de vous hein !

Je vous embrasse, mais de très loin !

[projet 52-2021] semaine 03 – Hiver

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» où vous pouvez retrouver les liens des autres participants.

Dimanche 17 janvier…

Voilà Newton, courant, reniflant, bondissant dans cette neige tant attendue… peu de temps avant qu’il ne se décide à suivre une piste dans les fourrés. Pendant plus d’une heure je l’ai entendu aboyer contre je ne sais quoi… Le son tournait autour de moi, s’éloignait, se rapprochait… Puis le silence… Et de nouveau, les aboiements recommençaient à retentir au milieu de mes appels sans écho. Au loin, une chasse et ses chiens sur le versant opposé… Mes pensées à mille à l’heure… Que traque-t-il donc ? Un rat, un lièvre, un chevreuil, un sanglier ? Hé bé… Un sanglier… Va me falloir multiplier les efforts, me déployer et courir vite… Et si il rejoint la chasse au loin ? Non, pas cette option toute aussi dangereuse que celle du sanglier…

La neige le rend zinzin et ses instincts prennent allègrement le dessus sur tout !

Heureusement, l’histoire prend fin quand ce cher Newton se décide enfin à revenir à mes cotés, trempé, la langue pendante… Je crois même qu’il souriait…

Autant dire qu’il s’en ait payé une sacrée tranche le cabot !

Les Plumes Chez Émilie 02.21

Petit jeu d’écriture proposé par Emilie Berd.

Le thème proposé est le suivant : Nostalgie

Voici les mots récoltés : Souvenir – Regret – Plus – Heureux – Famille – Madeleine – Ainsi – Aléa – Apparaitre – Adolescence – Banana-split – Résigné – Revers – Restaurer.

Photo trouvée sur le site « Futura santé »

Aujourd’hui, Madeleine a cent ans et la famille s’est réunie autour d’elle.

Pour l’occasion, Suzon, l’adolescente du clan, lui propose la dégustation d’un Banana-split, avec cet espoir de restaurer la mémoire de son aînée.

Aujourd’hui, Madeleine a cent ans et les aléas de la vie ont mélangé tous ses souvenirs. Parfois, on peut voir Madeleine qui semble vouloir chasser les moins heureux de sa tête d’un revers de main.

Aujourd’hui Madeleine a cent ans, et voilà bien longtemps que ses enfants se sont résignés. Plus les années passent, plus ils renoncent. Mais Suzon a lu dans un article que la mémoire sensorielle pouvait remédier à ces troubles mnésiques. Elle espère que l’effet du sucré sur les papilles de Madeleine, fera apparaitre de jolies pensées, de petites séquences de vie agréables qui chasseront ainsi tous ses regrets.

Madeleine a cent ans, et à cent ans, c’est pas rien des souvenirs de petites séquences de vie agréables !

PS : J’ai transformé adolescence en adolescente.

[projet 52-2021] semaine 01 – Commencer

A l’initiative de «Du côté de chez Ma’» où vous pouvez retrouver les liens des autres participants.

Pour commencer quelque chose, il me fallait trouver un sujet…

Voilà Newton, à pas 3 mois, le sujet d’une histoire de complicité entre un chien et un humain.

3 ans 1/2 de bonheur à ce jour.

Ce matin encore, je le regardais et je me disais que c’était une chance que d’avoir apprivoisé cette boule de poils. Certes il est un peu cabochard, mais ça fait partie de sa personnalité et dans mon genre, j’ai mon petit caractère aussi ! C’est d’ailleurs surement pour ça que ça colle si bien entre nous !