Le petit Monde de Marla

Y a un truc de certain, c’est que, quand je pars en balade avec Newton, mes pensées n’ont rien à voir avec celles qui m’habitent quotidiennement…

Là à gauche, c’est un hêtre… Énorme hein ?

Adieu l’institution ! Adieu les patients et leurs histoires de vie alambiquées ! Adieu Corona-tralala ! Adieu les tracas !

Bonjour la carte Ign, le regard inquisiteur sur les dangers potentiels, et un autre sur les indications parfois peu explicites… (Ce qui fut le cas ici). Sans compter l’œil à l’affût du truc à photographier ! Je me demande si je n’ai pas des yeux de mouche au final…

Là, par exemple, on vient de se décider à trouver la roche d’Aujoux (hauteur de 487m). Après avoir garé la charriote au pied de l’église, on s’est attaqué à une p̶e̶n̶t̶e̶ côte boisée. On a marché, marché, puis grimpé, grimpé…

… et encore grimpé !

Là, on pourrait croire que ce pauvre Newton est en surchauffe ! Ben en fait, il faudrait que vous puissiez voir ma tête et vous comprendriez que le  » Newton ! assis ! Pas bouger ! » c’est juste pour éviter que mon cœur explose sur le champs !

Après 30 mn de grimpette, on est enfin arrivé au sommet. Normalement il devait y avoir une table d’orientation… sauf qu’on l’a pas trouvée ! On a juste trouvé une plaque commémorative… illisible…

Sur la Roche d’Aujoux, une plaque commémorative rappelle aux randonneurs que la Seconde Guerre mondiale a marqué l’histoire de la Saône-et-Loire. Les jeunes résistants, aidés par une partie de la population, avaient choisi la Roche D’Aujoux comme cachette privée jusqu’à la Libération de la région, le 4 septembre 1944.

On a pas trouvé la roche non plus, juste un panneau indiquant qu’on y était ! Faut dire que comme j’étais certaine de mourir si je rallongeais la sauce, on a préféré rentrer en vie. Sans parler qu’on s’est un peu trompé dans le fléchage et qu’on a rajouté quelques miles pour retrouver l’auto…

Du coup, va falloir qu’on y retourne, parce que c’était un truc un peu raté pour le côté découverte du patrimoine ! Et je n’aime pas rester sur ma faim !

On va juste essayer de se rappeler d’y aller plutôt un matin à la fraiche !

Le repos du guerrier

Bonne semaine à vous tous et continuez à prendre soin de vous !