47 réflexions sur “[projet 52-2020] semaine 25 – Marche(s)

  1. Hello Marla
    Après le repas, une petite sieste dans la cour s’impose pour être en forme pour la grande promenade.
    Je réfléchissais en ayant vu la marche chez Chantal, on pourrait mettre Newton et Natty quelque part en pension pour nous permettre de nous évader un peu loin de nos maisons ? 😉
    Newton ne serait pas gêné par la minette qui serait planquée dans un trou de souris 🙄
    Bon we
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • Depuis l’an passé, un an jour pour jour, Newton a dû trouver une nounou quand je me suis faite opérer du tendon d’achille. Il est parti 1 mois, le temps que je puisse enfin remarcher avec une béquille. Je trouve surtout dommage qu’il ne puisse pas profiter d’autres horizons. Je suis sûre qu’il adorerait marcher sur une plage, voir courir dans les vagues !
      Bon week-end ! 😘

      J'aime

      • Et alors, comment ça s’est passé ?
        C’est ma hantise pour Natty, d’être malade et de devoir m’éloigner de la maison.
        N’oublie pas que l’horizon de ton Newton, c’est toi 😉
        Et il a quand même beaucoup d’espace, tu es dans une belle région.
        Il ne sait pas ce qu’est l’ailleurs, son univers doit lui suffire.
        En plus, sur la plage, les chiens doivent rester en laisse…
        Il est mieux dans les vignes 😉
        Gros bisous et bon courage pour ta nouvelle semaine

        J'aime

      • Pour le coup, on a pas eu le choix. Au départ, ce sont 4 collègues et amies qui l’ont recueilli chez elle, la nounou étant partie en vacances… Ça l’a bousculé au départ, plusieurs maisons, d’autres chiens, de la voiture. Il est même allé travailler à l’hôpital un jour !!! Difficile peut être, mais qu’avec des personnes bienveillantes. Et Newton est de bonne composition avec ses congénères. J’ai aïs des nouvelles très régulièrement. Et au bout d’un mois, la joie des retrouvailles. Même si les balades ne dépassaient pas les 150 mètres. Il marchait à mon rythme et attendait sagement dans l’herbe, moi posée sur un banc, la béquille à nos côtés. Une crème de chien !

        J'aime

      • Les animaux ont aussi une grande capacité d’adaptation, pourvu qu’on s’occupe d’eux. Et ils « sentent » quand quelque chose n’est pas normal.
        Des caresses et des bises d’O.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s