Je ne teul’fais pas dire ! #8

Piqué chez Mahie, où vous pouvez y trouver la trame !

Aujourd’hui je me sens : Fourbue.

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : à la pompe à essence, qui d’ailleurs est extrêmement polie !

J’ai été super contente de : travailler en individuel avec chacun des patients cette semaine ! Parce que du coup, sans même s’en rendre compte, ils me déposent de sacrés trucs de leur histoire… Y a un lâcher-prise qui coule presque de source !

Ça m’a franchement énervée de : Je ne sais plus si j’ai encore le droit de m’énerver… J’ai surtout besoin de toute mon énergie en ce moment.

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine :

 » – Je sais qu’on ne risque rien au chs, parce que j’ai remarqué que vous faisiez hyper attention !

– Oui, on fait hyper attention, mais ça ne veut pas dire qu’on ne risque rien !  »

Comment continuer à rassurer des gens hyper angoissés, tout en restant dans la réalité…

Je suis grognon : J’ai toujours hyper mal à mon pied gauche (avec répercutions sur la hanche droite), et ce p—– de covid fait que je ne dois pas prendre d’anti-inflammatoires…

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : Tu sais quoi, par les temps qui courent, je ne trouve plus rien de bien normal.

C’est exquis de : se battre chaque année avec mon photinia et de comprendre que mes bras ne grandiront jamais ! Exquis, parce que ça m’a défoulé de me battre contre ses branches qui sont hautes, hautes, hautes !

Ok, là, ça ne se voit pas, mais y a des plumeaux rouges au dessus, que je n’arrive pas à atteindre !

Ça me rend extatique : La chantilly… La chantilly sur les fraises, la chantilly sur le café, la chantilly au bout du doigt…

J’en connais un autre qui est « In love » de la chantilly !

En ce moment je lis : Pas le temps de lire… Ça tombe bien, je n’en ai toujours pas envie !

Je dis « respect » à : tous mes collègues en soins généraux et en libéral…

Je ne résiste pas à : Rentrer chez moi, direct après le travail. De toutes les manières, je n’ai pas le choix ! Ha ha !

J’vais t’dire une bonne chose : Reste chez toi !

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : J’écoute France info… mais je vais quand même partager 2 versions de « Ils cassent le monde »

La pensée hautement philosophique de la semaine : 

Je me taperais bien : Une décorporation, dans l’idée de laisser mon corps de côté parce qu’il me paraît lourd, lourd, lourd !

J’ai été raisonnable : forcément !

Cette semaine pour la première fois j’ai : J’ai attendu l’arrivée d’un tsunami et ça me terrifie rien que d’y penser.

C’est bien la dernière fois que je : je zappe, j’ai pas envie de mourir tout de suite !

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : No comment

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : Nager nue dans les vagues, des petites vagues hein !

Sur ce, si ça vous dit !

Et continuez à prendre soin de vous !