Newton, Marla et le sanglier…

Chemin faisant, quelle ne fût pas notre surprise de voir débouler d’un buisson, tout groin pointé en avant, un sanglier, que à première vue, j’évaluais à 3 Newton… La bête noire et velue semblait encore plus effrayée que moi !

Quant à newton, un peu surpris, il se mit à lui aboyer dessus. Je ne suis pas spécialiste en sanglier, et pour ma part, il s’agissait d’un jeune… Mais qui dit jeune, dit bande de jeunes et leur maman ! Et une maman, ce n’est jamais très cool quand elle croise de l’humain sur son chemin… Planquée derrière mon téléphone (qui me sert psychologiquement d’écran protecteur en cas de coup dur), j’ai pris 2 / 3 clichés et on a détalé sans demander notre reste ! J’étais mitigée quant à la conduite à tenir… Faire de la délation auprès des chasseurs du Village Perdu, ou faire comme si je n’avais rien vu, espérant épargner la vie du dit sanglier, mais au risque peut-être de laisser la bête provoquer un accident… J’ai décidé de terminer notre balade matinale, et de me faire offrir un café chez mon cantonnier préféré (je n’en connais qu’un, mais c’est quand même mon préféré).

De un, ce sanglier serait plutôt un mâle adulte et solitaire étant donné qu’il a deux défenses, et pas de rayures sur le dos…

De deux, le café était excellent et mes questions civiques et existentielles se sont dissipées durant ma visite.

De trois, je ne crois pas que les chasseurs aient besoin de moi pour faire un carnage et le sanglier avait sans doute rebroussé chemin du côté des bois plutôt que du coté village, ou même peut-être était-il encore dans le buisson à attendre la nuit pour en sortir…

S’il a été épargné, j’espère qu’il se souviendra de nous si nos chemins se croisent à nouveau.


En attendant, Newton récupère de sa 1ère rencontre avec un sanglier…

14 réflexions sur “Newton, Marla et le sanglier…

  1. Bravooo Marla ! tu as été courageuse de le photographier , j’aurais détalé comme un lapin ! une fois en cherchant des champignons, toute une bande ( les marcassins au milieu ) est passée derrière moi en galopant , je suis restée clouée de peur !

    J'aime

  2. Ouf pas de délation, merci Marla 🙂
    Les femelles sont agressives si on enquiquine les petits, sinon ils ont plus peur que nous. Si tu marches en faisant du bruit par exemple, tu n’en rencontreras plus.
    Chez moi on les voit jusqu’en centre-ville parfois près des poubelles, rien ne se passe, ils repartent rapidement.
    Bravo Newton, tu as été d’un grand courage et tu mérites ton repos 😉

    J'aime

    • Dans mon Village perdu , la chasse prend vraiment beaucoup de place (tous les jours !) et dès le matin, les pisteurs battent la campagne avec leurs chiens… Ce sanglier devait peut-être se planquer là en attendant des heures meilleures… Mais nous sommes passés… Une grosse surprise qui m’a quand même fait pousser un cri 😉
      Mais ensuite, j’avais aussi surtout peur qu’il traverse la route et crée un accident…

      Aimé par 1 personne

    • Newton se charge de démêler les pelotes à sa façon… Effectivement, parfois la question se pose, mais la réponse semble plus évidente… Je suis la 1ère à avoir cette crainte de croiser le chemin d’un gros gibier sur la route. Les biquettes passent en zigzag, les sangliers foncent tout droit… Les dégats sont considérables… 🙄

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s