Atelier d’écriture 346 : Bric à Book

1ère participation à cet atelier d’écriture, d’après une consigne trouvée chez Bric à Book

Depuis quelques minutes déjà, je ressentais comme une oppression, sans comprendre la cause de mon malaise. Mes mains étaient moites et j’en avais des sueurs froides. C’est alors que nos regards se croisèrent.

Derrière ses lunettes à montures plastique, ses pupilles noires me fixaient avec insolence. J’avais l’impression qu’elles me transperçaient. Plus il me toisait, plus j’avais cette sensation de rétrécir. Son insistance commençait à me faire peur. J’étais devenue une proie. C’était comme si tout à coup, je me retrouvais nue au milieu de la foule.

Étrangement, sa silhouette me rappela quelqu’un… Mais cela était totalement impossible, puisque nous l’avions enterré il y a déjà 4 ans.

C’est alors qu’un détail m’interloqua.

L’homme portait d’étranges gants blancs.

A cet instant précis, je sus que j’allais mourir.

4 réflexions sur “Atelier d’écriture 346 : Bric à Book

  1. Tu as su jouer avec la contrainte et la photo avec subtilité. D’autant que j’ai trouvé la photo pas franchement inspirante 🙂
    Et n’hésite pas à laisser ton texte en commentaire sur le blog de Bric à book, pour le partager avec les autres participants.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s