110ème jour de détention…

Aujourd’hui, 110ème jour et dernier jour de détention…
110 jours de mise au repos forcé. Suis bête, vous n’étiez pas encore nés quand ça m’est arrivé ! Au début de l’histoire, je devais être en arrêt de travail pour 3 semaines suite à une intervention en ambulatoire sur mon calcanéum… Au final, le chirurgien a jugé bon de consolider mon tendon d’Achille, et c’est parti pour plus de 3 mois d’arrêt, dont quasi la moitié d’immobilisation sans appui. Et là, tu prends vraiment conscience de ce que tu dis quand tu parles de ton village perdu !

Il m’avait dit « Vous verrez, ça sera du repos, du vrai ! » Ben honnêtement, si je suis sortie 3 fois en 3 mois pour mon plaisir et non pas pour des rendez-vous médicaux, la kiné ou passer au drive (C’est bien la civilisation ! C’est quand même pratique ces drives, quand tu ne peux pas marcher plus de 5 mn avec tes béquilles sans avoir besoin de t’asseoir n’importe où en urgence !)
Bref, surement que quelqu’un s’est enfin décidé à payé la rançon, parce que demain je suis en semi liberté ! Va falloir que je connecte mon cerveau à la vie extérieure et que je retrouve les codes magiques de mon ordinateur de travail si je veux savoir ce qu’il s’est passé en mon absence…

Heuuuu, elle sont rangées où déjà, les clés de mon atelier ?